I.   Découverte du logiciel

V.   Manipulation des blocs image

II.  Premiers pas avec les blocs texte

VI.  Feuille de style et filets

III. Mise en forme du texte

VII. Le plan de montage et pages

IV. Mise en forme des blocs

VIII. Bibliothèque, livre, Index, Impression

 

VII - LES PAGES ET LE PLAN DE MONTAGE

 


NOTIONS DE PAGE

- Disposition des pages

- Insertion de pages (Menu page)
- Navigation d'une page à l'autre

- Notion de page en regard et disposition de page (mode recto-verso)

- Déplacement de pages

- Supprimer une page

 

TRAVAILLER LA MAQUETTE

- Notion de maquette

- Visualisation de la maquette
- Sélection de la maquette par défaut

- Création de pages dépendantes d'une maquette

- Page vierge

- Application d'une maquette à une page simple

- Création de plusieurs maquettes
- Dupliquer une maquette
- Renommer une maquette

- Les icônes de page et maquette

- Numérotation des pages
- Numérotation sur une maquette
- Supprimer une numérotation

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MAQUETTE

 

Lorsque vous lisez un quotidien, vous pouvez vous rendre compte que des d'éléments se retrouvent tout au long de certaines pages; les dates, numéros de pages, certains cadres d'un quotidien, se retrouvent toujours placés au même endroit et cela, tout au long de votre journal.

Pour éviter d'avoir à répéter la création de ce type d'éléments communs et cela sur plusieurs pages, on a créé ce que l'on nomme la maquette. La maquette est donc une sorte de modèle indépendant, qui regroupe les éléménts communs à plusieurs pages.

Imaginons que vous souhaitiez créer un livret comprenant 8 pages. Il faudrait déjà commencer par créer un document comportant ces 8 pages. Jusque-là, rien de très nouveau, nous savons créer des pages depuis le précédent chapitre.
Sur les quatre premières pages, nous aurions un titre (Actualités) de couleur en rouge, placé en haut de page à gauche. Dans les quatre suivantes, nous aurions un nouveau titre (Culture) de couleur bleu et placé à droite.
Si vous deviez taper tous ces titres et les placer précisément un à un sur chaque page, cela pourrait vous prendre un temps considérable!

Il pourrait être intéressant d'avoir une commande qui permette de reproduire les éléments récurrents sur un certain nombre de pages. C'est exactement le principe de la maquette.

Vous allez créer une page modèle (la maquette A) sur laquelle vous placerez des éléments (blocs), puis vous indiquerez les pages qui devront contenir ces éléments. On dit que les pages sont "basées" sur telle ou telle maquette. Tout bloc (texte, image, filet) qui sera placé sur la maquette A sera reproduit sur les pages A qui dépendent de cette maquette.

Un document de travail peut donc être perçu du point de vue de la maquette (que l'on pourrait appeler "Parent") et du point de vue des pages ("Enfants").
Les pages qui dépendent d'une maquette peuvent toujours être retravaillées de façon indépendantes. Si vous ajoutez un bloc sur une page, il ne sera pas visible sur la maquette mais si vous en placez un sur la maquette, il sera visible sur toutes les pages qui dépendent de cette maquette.

Dans notre exemple ci-dessous, vous pouvez voir deux croquis illustrant la notion de maquettes et de pages.

À gauche, un document comportant 3 pages, qui dépendent de la maquette A. Comme aucun bloc n'a été créé sur cette maquette A, les pages qui en dépendent n'affichent aucun élément appartenant à la maquette. Deux blocs ronds (rose) ont été tracés sur la page A2 mais eux, ne seront jamais reproduits sur la maquette. On vérifie donc bien la notion de parent vers enfant mais jamais l'inverse.

À droite par contre, vous pouvez voir que sur la maquette B, un bloc bleu a été tracé. Celui-ci est automatiquement reproduit sur les pages qui dépendent de la maquette B. De plus, un bloc rond a été tracé sur la page 3 mais il ne peut pas être reproduit sur la maquette. La notion de parent/enfant est encore respectée.

 

 

 

 

VISUALISATION D'UNE MAQUETTE

Chaque nouveau document comporte toujours une page (la page n°1, sur laquelle nous travaillons depuis le début) et une maquette, nommée par défaut "A- maquette A".
Ouvrez un nouveau document; dans la barre d'état (bas de la fenêtre document), vous pouvez retrouver ces deux pages, dans le menu local déroulant nommé "Page".



Ouvrez à présent la palette de disposition de page. On peut voir que la page 1 de la palette comporte un grand A. Ce grand A vous indique que cette page dépend de la maquette "A". Cela veut dire que tous les éléments que vous créerez sur la maquette A, seront reproduits sur la page 1.

 

 

 

SÉLECTION DE LA MAQUETTE PAR DÉFAUT

Nous savons qu'un document peut être travaillé du point de vue de la maquette et du point de vue des pages. Pour travailler sur une maquette, vous devez commencer par vous placer dessus. Vous pouvez utiliser deux méthodes pour vous placer sur la maquette.

Sélection de la maquette par la fenêtre de document

  1. Créez un nouveau document. Celui-ci sera obligatoirement composé d'une maquette (A) et d'une page (1).
  2. Faites un clic-maintient dans le menu local déroulant nommé "Page" (en bas de la fenêtre). Vous allez y trouver deux icônes; celle de la maquette et celle de votre page 1. Dans ce menu, vous pouvez passer de votre icône de maquette à celle de page, en déplaçant votre souris.
  3. Relâcher la souris sur la page A (la maquette). La case "Page" affiche à présent le nom de la maquette : A-Maquette A.

  4. En haut de votre page de travail, vous allez voir cette icône s'afficher. C'est grâce à cette icône de chaînage que vous saurez vous êtes sur la maquette et non plus sur la page 1.

              
  5. Nous allons visualiser l'effet produit par la création d'un bloc de la maquette sur la page 1. Créez un bloc image au centre de votre maquette.
  6. Retournez à présent, dans le menu local déroulant de sélection de maquette. Repassez sur la page 1. Vous allez y retrouver le bloc que vous avez tracé sur la maquette.
    On constate bien que le bloc créé sur la maquette, est affiché sur les pages qui dépendent de cette maquette.
  7. Si maintenant vous tracez un bloc texte sur votre page 1, que vous retournez sur votre maquette, le bloc n'y sera pas visible. Un bloc tracé sur une page n'est jamais visible sur une maquette.

 

 

Sélection de la maquette par la palette de disposition

  1. Créez un nouveau document. Celui-ci sera obligatoirement composé d'une maquette (A) et d'une page (1).
  2. Dans la palette de disposition de page, double-cliquez sur l'icône (page) de maquette. Elle se trouve au centre de la palette. Lorsque vous sélectionnez la maquette, son nom apparaît en relief.


                                   

  3. Nous allons visualiser l'effet produit par la création d'un bloc de la maquette sur la page 1. Créez un bloc image au centre de votre maquette.
  4. Retournez à présent, dans la palette de disposition et sélectionnez la page 1 (double-clic sur son icône). Vous allez y retrouver le bloc que vous avez tracé sur la maquette.
    On constate bien que le bloc créé sur la maquette, est affiché sur les pages qui dépendent de cette maquette.
  5. Si maintenant vous tracez un bloc texte sur votre page 1, et que vous retournez sur votre maquette, le bloc n'y sera pas visible. Un bloc tracé sur une page n'est jamais visible sur une maquette.

 

Sélection de la maquette par le menu Page

Une troisième technique vous permet de sélectionner une page ou une maquette. Il vous suffit d'entrer dans le menu Page / Afficher puis vous sélectionnez Maquette ou Page.

 

 

CRÉATION DE PAGES DÉPENDANTES D'UNE MAQUETTE

Lorsque vous ouvrez un nouveau document de travail, celui-ci crée automatiquement une maquette et une page dépendantes du document. Nous avons vu au début de ce chapitre, comment créer de nouvelles pages à notre document. À présent que nous commençons à nous familiariser avec la notion de maquette, nous allons faire en sorte que les pages soient dépendantes d'une maquette.

Attention, vous n'êtes pas obligé de lier une page à une maquette. Vous pourrez créer une page "vierge", qui ne contiendra pas les mêmes blocs que ceux créés dans une maquette. On dit qu'elle est vierge car elle n'est rattachée à aucune maquette. Comme nous le verrons également dans la suite de ce cours, vous pourrez faire en sorte de créer plusieurs maquettes.

Prenons l'exemple d'un livret composé de 3 pages. Dans ces pages, nous aurions un titre (Actualités) de couleur rouge, placé en haut de chaque page, à gauche. Logiquement, nous procédons de cette façon. Pour ne pas avoir à recréer le bloc titre sur chaque page, nous allons directement le créer sur une maquette. Une fois créé sur la maquette, il faudra créer les pages qui dépendront de la maquette. Une fois liées, toutes les pages reproduiront le titre.

 

Par le menu Page

Création de la maquette avec le titre

  1. Créez un nouveau document. Celui-ci sera automatiquement composé d'une maquette (A) et d'une page (1).
  2. Affichez votre palette de disposition de pages pour mieux visualiser leur création.
  3. Sélectionnez la maquette (soit par le menu local déroulant en bas de la fenêtre de travail, soit par la palette de disposition).
  4. Une fois sur la maquette A, créez un bloc de texte et tapez-y le mot Actualités. Faîtes en sorte qu'il soit de couleur rouge et placez ce bloc à gauche. Retournez maintenant sur votre page 1. Vous allez y retrouver votre bloc.

Création des pages qui dépendront de la maquette A

  1. Allez dans le menu Page / Insertion de pages. Comme nous avons déjà une page par défaut, et que nous n'en voulons trois en tout, nous allons en créer deux nouvelles.
  2. Dans la zone Insérer, tapez le chiffre 2.
    Dans la zone "Maquette", vous pouvez voir un menu local déroulant. Faîte-y un clic-maintient.
    Vous pouvez créer une page vierge (qui ne sera liée à aucune maquette) ou une page dépendante d'une maquette (c'est ce que nous souhaitons). Pour le moment, vous devez avoir juste une seule maquette (maquette A).
  3. Sélectionnez la maquette A. Cela veut dire que les deux nouvelles pages seront basées sur la maquette composée du titre.
  4. Dans la palette de disposition, vous devez à présent voir la maquette A et en dessous, trois pages composées d'un A; ce A vous indique que vos pages sont bien basées sur la maquette A.

    Ces trois pages comportent toutes le bloc créé sur la maquette puisqu'elles en dépendent. Il vous suffit de double-cliquer sur ces pages pour visualiser le bloc comportant le titre Actualité.


    Vous pouvez avoir plusieurs maquettes. Elle sont nommées suivant les lettres de l'alphabet (A,B, C..).. Si votre maquette se nommait "Maquette B", les nouvelles pages s'afficheraient un grand B et ainsi de suite.

 

Par la palette de disposition

Création de la maquette avec le titre

  1. Créez un nouveau document. Celui-ci sera automatiquement composé d'une maquette (A) et d'une page (1).
  2. Affichez votre palette de disposition de pages pour mieux visualiser leur création.
  3. Sélectionnez la maquette (soit par le menu local déroulant en bas de la fenêtre de travail, soit par la palette de disposition).
  4. Une fois sur la maquette A, créez un bloc de texte et tapez-y le mot Actualité. Faîtes en sorte qu'il soit de couleur rouge et placez ce bloc à gauche. Retournez maintenant sur votre page 1. Vous allez y retrouver votre bloc.

Création des pages qui dépendront de la maquette A

  1. Dans la palette de disposition, faîtes un clic-maintient sur l'icône de la maquette (pas sur son nom) et descendez-la sous l'icône de page. Lorsque vous vous placez sous cette page, votre curseur se transforme en icône de page.


                      

  2. Relâchez votre souris en dessous de la page 1. Une nouvelle page (2) vient d'être créée.
  3. Recommencez la même technique pour créer une troisième page.
    Comme vous avez fait glisser votre icône de maquette A vers celle des pages, le logiciel a comprit qu'il devait créer une page qui dépendait de cette maquette. Elles sont nommées automatiquement A2 puis A3.
  4. Ces trois pages comportent toutes le bloc créé sur la maquette puisqu'elles en dépendent. Il vous suffit de double-cliquer sur ces pages pour visualiser le bloc comportant le titre Actualité.

 

Page en regard, affichage et disposition dans la palette disposition

Pour bien visualiser la différence entre un document en mode recto seul et un autre en mode recto-verso, nous vous conseillons de créez deux documents.

Choisissez dans l'un des documents l'option "Page en regard" dans la fenêtre d'ouverture et dans l'autre décochez cette option. Affichez les palettes de disposition puis effectuez des créations de pages dans les deux documents.
Vous pourrez voir les pages cornées et un agencement de pages différentes entre le document en mode page simple (recto) et en mode "page en regard" (recto-verso).

  (En mode Recto seul)                (En mode Recto-verso)

L'exemple 2 affiche la création de pages dans un document en mode recto-verso (pages cornées). Seule change la disposition des pages dans la palette . Vous alternez des pages placées à gauche (coins cornés à gauche) et des pages placées à droite (coins cornés à droite).

 

 

PAGE SIMPLE

Comme nous venons de la voir, lorsque vous créez des pages, elles peuvent dépendre ou pas d'une maquette.
Imaginons que vous ayez à créer un livret composé de 4 pages. Les trois premières comporteraient un titre "Actualité" (comme nous venons de le faire), puis la page 4 ne comporterait aucun grand titre.

On pourrait commencer par créer une maquette qui reproduirait le titre "Actualité" puis les 3 pages qui dépendraient de cette maquette. Viendrait ensuite la page 4, mais elle doit être créée sans titre ? Si vous créez une nouvelle page basée sur la maquette A, cette page contiendra le titre "Actualité". Nous ne souhaitons pas cela. C'est pourquoi il est possible de créer une page vierge, indépendante de toute maquette.

Comme précédemment, deux méthodes sont disponibles pour la création d'une page vierge.

 

Par le menu Page

  1. Créez un nouveau document. Celui-ci sera automatiquement composé d'une maquette (A) et d'une page (1).
  2. Affichez votre palette de disposition de pages pour mieux visualiser leur création.
  3. Aller dans le menu Page / Insertion. Dans la fenêtre qui s'affiche, vous devez indiquer le nombre de pages à créer.
  4. Vous devez ensuite indiquer, dans la zone Maquette, si la nouvelle page sera basée sur une maquette ou pas. Nous souhaitons pour cet exercice créer une page vierge. Relâchez votre souris sur cette option.


              


  5. Cliquez sur OK.
    Une nouvelle page est créée mais elle ne dispose plus du fameux grand A. Comme elle ne dépend d'aucune maquette, elle n'affiche pas de lettre en son centre.

 

Par la palette de disposition

  1. Créez un nouveau document. Celui-ci sera automatiquement composé d'une maquette (A) et d'une page (1).
  2. Affichez votre palette de disposition.
  3. Dans la palette de disposition de page, visualisez l'icône de page vierge en haut de la palette.
    Si vous travaillez en mode page simple, seule la première icône sera disponible.
    Si vous travaillez en mode recto-verso vous aurez deux icônes. Une page simple et une page double (recto-verso).


              

  4. Faîtes un clic-maintient sur l'icône de page vierge (simple ou double) puis descendez sous la page 1 de la palette. Lorsque vous vous placez sous cette page, votre curseur se transforme en icône de page.
  5. Relâchez votre souris. Une nouvelle page vierge vient s'afficher dans la palette. Elle ne comporte aucune lettre car elle n'est basée sur aucune maquette.

 

 

APPLIQUER UNE MAQUETTE À UNE PAGE SIMPLE

Vous n'êtes pas obliger de créer une page en indiquant tout de suite sur quelle maquette elle sera fondée. Vous pouvez créer ce lien après la création d'une page.

  1. Commencez par créer un document en mode recto seul.
  2. Sélectionnez votre icône de page simple (la première en haut de la palette) et, au moyen d'un clic-maintient, faîtes-la glisser sous votre page 1. Relâchez-y votre souris.



  3. Vous devez donc maintenant avoir la page 1 qui dépend de la maquette A et une page 2 simple (sans grande lettre).
  4. Faîtes un clic-maintient sur l'icône de création de page (A-maquette A) et déplacez-la sur l'icône de la page 2. Relâchez-y votre souris.


  5. Lorsque vous relâchez l'icône de la maquette sur une page, celle-ci devient dépendante de la maquette. La page porte la lettre A, vous indiquant à présent qu'elle est fondée sur la maquette A.

 

 

CRÉATION DE PLUSIEURS MAQUETTES

Pour le travail sur plusieurs pages ayant des blocs communs, vous venez de voir qu'il était plus pratique d'utiliser une maquette. Maintenant, imaginons que vous ayez une première série de 10 pages d'un journal ayant des blocs communs (imaginons notre titre Actualités) puis une autre série de 10 pages ayant elles aussi des blocs communs, par exemple un titre nommé Finance).
Dans ce cas là, il serait plus pratique de créer deux maquettes. Les premières 10 pages seront basées sur une maquette A comportant le titre Actualités puis les 10 pages suivantes qui seront basées sur la maquette B, comportant le titre Finances.

Travail sur la maquette A:

  1. Créez un nouveau document. Celui-ci sera automatiquement composé d'une maquette (A) et d'une page (1).
  2. Affichez votre palette de disposition.
  3. Placez-vous sur la maquette A et tracez bloc texte contenant un titre nommé Actualités.

Création de la seconde maquette (B):

  1. Faîtes un clic-maintient sur l'icône de page vierge et descendez-la sous l'icône de la maquette A.
  2. Relâchez votre souris. Une nouvelle icône de maquette apparaît. Par défaut, elle porte le nom de maquette B.

              


Travail sur la maquette B:

  1. Sélectionnez cette maquette B (double-clic sur son icône) puis tracez-y un bloc texte contenant un titre nommé Finances.
  2. Repassez sur votre page 1 (double-clic sur son icône). Si vous ne repassez pas sur votre page, vous ne pourrez plus en insérer de nouvelles ! Le menu insérer ne s'affichera pas.
  3. À présent il ne vous reste plus qu'à créer 9 pages qui dépendront de la maquette A et 10 qui dépendront de la maquette B. Comme nous avons déjà une page basée sur la maquette A et que nous n'en voulons que 10, il suffit d'en créer 9 pour avoir notre totalité.
    Comme vous l'avez vu plus haut dans ce cours, pour créer des pages, allez dans le menu Page / Insérer. Dans ce cas précis, vous devrez faire attention à bien demander la création de 9 pages d'abord sur la maquette A, puis 10 sur la maquette B.




  4. Au final, vous allez trouver vingt pages (10 sur maquette A et 10 sur maquette B) qu'il est possible de réorganiser en les déplaçant au sein de la palette (clic-maintient sur leurs icônes puis déplacements).


 

 

DUPLIQUER UNE MAQUETTE

Il est possible de copier une maquette déjà composée ou sur laquelle vous auriez déjà créé des blocs.

  1. Créez un document. Par défaut, celui-ci aura déjà sa maquette A.
  2. Dans la palette de disposition de page, double cliquez sur l'icône de la maquette. Elle apparaît en relief vous indiquant ainsi qu'elle est sélectionnée.
  3. Maintenant que vous vous trouvez sur la maquette, créez-y un bloc texte et tapez-y une phrase.
  4. Dans la palette de disposition, visualisez en haut, la troisième icône. Il s'agit de l'icône de duplication. (Comme vous vous trouvez sur la maquette A, inutile de sélectionner celle-ci; si vous vous trouviez sur une page, vous devriez au préalable faire un clic sur votre maquette pour afficher l'icône de duplication).



  5. Cliquer sur l'icône de duplication. Votre palette va afficher une seconde maquette (B).

 

 

RENOMMER UNE MAQUETTE

Vous pouvez renommer une maquette de façon à mieux vous repérer au sein de votre document. Cela pourra vous être utile en cas de maquettes multiples.

Pour renommer une maquette, cliquez sur son nom (et non sur son icône). Celui-ci apparaît sur fond bleu. Il vous suffit de taper un nom sur votre clavier puis d'appuyer sur votre touche Entrée ou Retour pour qu'il soit appliqué. Si vous effacez toute la sélection d'un nom, la maquette se renommera au minimum A-.

 

 

LES ICÔNES DE PAGES ET MAQUETTES

Un rappel des différentes icônes que vous trouverez au sein de la palette de disposition. Vous pourrez travailler sur la maquette ou sur une page. Dans ces deux cas, vous trouverez des icônes différentes. En fonction d'une page en mode recto seul ou en mode recto-verso, les icônes auront ou pas des coins cornés.

Icônes de page et maquette s'affichant dans la palette de disposition

Maquette en mode Recto

(A- Maquette A)

Maquette en mode Recto-verso

(Feuille doublement cornée)

Page simple basée sur une maquette A

(Avec grande lettre au centre)

Page vierge en mode Recto

(Sans lettre au centre)

Page simple de gauche et de droite en mode Recto-verso, basées sur une maquette A

Deux pages cornées avec lettre

Pages vierges de gauches et de droites en mode Recto-verso

Deux pages cornées sans lettre


L'affichage des pages et maquettes n'est pas le même entre la palette de disposition et la barre d'état. L'affichage est plus explicite dans la palette de disposition mais nous vous présentons tout de même les icônes affichées dans la barre d'état.

Icônes de page et maquette s'affichant dans la barre d'état

Maquette en mode Recto

(A- Maquette A)

Maquette en mode Recto-verso

(Feuille doublement cornée)

Page simple basée sur une maquette A

S'affiche sans A

Page vierge en mode Recto

Affiche juste le numéro de page

Page simple de gauche et de droite en mode Recto-verso, basées sur une maquette A

Affiche le N° de page et coins cornés

Pages vierges de gauches et de droites en mode Recto-verso

Affiche le N° de page et coins cornés

 

 

NUMÉROTATION DES PAGES

En ce qui concerne la numérotation des pages, vous n'êtes pas limité à des chiffres. Vous pouvez insérer avant votre numéro un préfixe et également choisir un format de numérotation (chiffres Arabes, romains, bas de casse, majuscules).

Dans l'exemple ci-dessous, nous pouvons voir que les pages s'affichent de telle façon: A-1, A-2, A-3, A-4... Il y a donc un préfixe de type A - qui a été placé avant la liste de chiffre.

  1. Après avoir créé un nouveau document, allez dans le menu Page / Section...
  2. Dans la fenêtre qui s'affiche, cliquez sur le bouton "Début de section". Les paramètres de numérotation s'affichent.



  3. Dans la partie Préfixe (a-), vous choisissez les caractères qui doivent précéder votre numérotation (4 maxi)..
    Dans la zone Numéro, vous définissez à partir de quel numéro votre liste va débuter.
    Dans la zone Format, vous choisissez le type de format de numérotation.
  4. Cliquez sur OK une fois les paramètres définis. Vous pourrez voir la palette de disposition afficher les numéros de pages avec leurs préfixes et, au bas de votre fenêtre de travail, le nom des pages s'afficher.


                      

 

Changer les options de section par la palette disposition

Sélectionnez une page dans la palette de disposition. Vous pouvez directement avoir accès aux options de section en cliquant sur la quatrième icône de la palette de disposition.

Si votre icône n'apparaît pas dans la palette, c'est parce-qu'aucune page n'y est sélectionnée. La fenêtre qui s'affichera est la même que celle précédemment utilisée en utilisant la menu Page / Section.

 

 

 

NUMÉROTATION SUR LA MAQUETTE

Lorsque vous ouvrez un ouvrage, vous pouvez voir le numéro en haut ou bas de page. Pour créer une numérotation qui s'affichera sur toutes les pages, nous allons la créer directement sur la maquette.

  1. Créez un nouveau document. Placez-vous sur la maquette.
  2. En bas et au centre de votre page, tracez un bloc texte.
  3. Sélectionnez votre outil de modification et faîtes un clic à l'intérieur du bloc. Votre curseur de texte doit y clignoter.
  4. Tapez le raccourci clavier3 (Ctrl ").
    Surtout sur Mac, utilisez bien la touche 3 du pavé numérique. Vous allez voir un signe s'afficher dans le bloc.
    Sur PC, utilisez le " (ou 3 du clavier) et non celui dans le pavé numérique sinon rien ne s'affichera.


  5. Ce signe vous indique que vous avez créé une numérotation automatique dans la maquette. Elle sera donc reproduite au sein de toutes les pages qui dépendront de la maquette.

    Pour vérifier que vous avez bien cette numérotation, il vous suffit de retourner sur la page 1 de votre document. Vous pouvez y voir un bloc (précédemment créé sur la maquette et reporté sur la page) ainsi qu'un numéro 1 (numéro par défaut).

    Toutes les pages qui dépendront de la maquette suivront la numérotation. Créez plusieurs page basées sur la maquette pour vérifier.

    Si vous aviez changé des paramètres dans le menu section (préfixe, numéro, format), ceux-ci seraient appliqués à la numérotation dans la maquette.

 


 

SUPPRIMER LA NUMÉROTATION


Sur les pages

Pour supprimer la numérotation des pages, il vous suffit d'aller dans le menu Page / Section puis d'y décocher la case "Début de section". Sous les pages, les préfixes et autres options sélectionnés reprendront leurs numérotations par défaut.

 

Sur la maquette

  1. Pour supprimer une numérotation créée sur la maquette, vous devrez aller sur la maquette.
  2. Avec votre outil de modification, balayez le signe pour le sélectionner.

    ou
  3. Sélectionnez le bloc avec votre outil de déplacement.
  4. Effacez-le avec votre touche delete/suppr.
  5. Repassez sur la page 1. Celle-ci ne comporte plus la numérotation. Si vous avez juste effacé le signe, il vous reste tout de même le bloc.

 

 

--> Cliquez pour aller vers la Partie VIII - La bibliothèque, livre, index et impression -->