I.   Découverte du logiciel

V.   Manipulation des blocs image

II.  Premiers pas avec les blocs texte

VI.  Feuille de style et filets

III. Mise en forme du texte

VII. Le plan de montage et pages

IV. Mise en forme des blocs

VIII. Bibliothèque, livre, Index, Impression

 

V - LA MISE EN FORME DU BLOC IMAGE


- Notions d'image (Vectoriel et Bitmap)
- Formats d'image

- Importation d'image
- Suppression d'image

- Déplacement au sein du bloc
- Modifications au sein du bloc
- Prévisualisation d'une image

- Rotation de l'image
- Inclinaison
- Retourner une image

- Contraste de l'image

- Couleur et Teinte
- Trame

- Mise à jour de l'image

- Exclusion d'une image à l'impression

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTIONS D'IMAGES

 

LES IMAGES BITMAP


Créées à partir de logiciels tels que Photoshop ou Painter, les images Bitmap se composent d’un ensemble de points, les pixels, colorés ou non, formant une image ou un caractère.
Elles supportent mal les opérations de redimensionnement ; On parle du phénomène de « Pixellisation » où chaque point apparaît grossi et semble créer un escalier.

Plus le nombre de couleur et la résolution d’une image bitmap sont élevés, plus le poids de l’image est important.

               
Taille normale                                                           Agrandissement

Ce trait est un ensemble de points que l'on peut manipuler de manière indépendante. Une fois agrandie, on voit apparaître les pixels.

 

 


LES IMAGES VECTORIELLES


Crées à partir de logiciels tels qu’Illustrator ou Freehand, les images vectorielles sont définies de façon mathématique. Elles sont constituées d’objets géométrique (droites, ellipses..)., auxquels sont associés des attributs (couleur, épaisseur…).
Avec ces images, quel que soit l’agrandissement, les éléments paraîtront nets et précis.

 

               
Taille normale                                                               Agrandissement

 

 

 

 

FORMATS D'IMAGE

Vous trouverez deux grands types de formats utilisables sur Xpress:

- Le format d'image EPS (Encapsulated PostScript) qui correspond à un format vectoriel. Créé à partir de logiciels tels qu'Illustrator, ce format de fichier offre l'avantage de pouvoir modifier la taille des images de façon plus souple que ne le permet une image de type bitmap.

- Le format TIFF (Taggued Image File Format) qui est un format bitmap. Créé à partir de logiciels tels que Photoshop, ce format de fichier permet de conserver une bonne qualité d'image (au détriment de son poids).

Pour un travail dirigé vers la PAO, toute image qui sera importée dans Xpress, devra être enregistrée, au préalable, suivant l'un de ces deux formats.

Attention ! Lorsque vous créez un document dans Xpress, vous devrez toujours fournir à votre imprimeur, un dossier comprenant les polices que vous utilisez ainsi que le dossier des images importées.
Lorsque vous travaillez dans un document Xpress, votre image est affichée dans votre document mais elle se trouve en réalité sur votre disque dur. Si vous transmettez seulement votre fichier de travail XPress sans un dossier comprenant les images utilisées, chez votre imprimeur les images n'apparaîtront pas. Il lui faut toujours le fichier source.
Xpress effectue une liaison entre le document de travail et l'emplacement de l'image sur votre disque de façon à "prévisualiser" l'aspect final du document.

 

 

IMPORTATION D'IMAGES

Lorsque vous travaillez sur des images de grande qualité, celles-ci peuvent parfois atteindre un poids très important. Lorsque vous choisissez d'importer une image un format EPS, Xpress l'affiche avec une visualisation dont la qualité peut paraître altérée. Il n'en est rien ! Il s'agit simplement d'une "prévisualisation" de basse qualité, qui n'apparaîtra pas à l'impression.

Dans notre exemple de gauche (format EPS), on peut voir que la fleur semble de moins bonne qualité que celle au format TIFF, à droite. Nous verrons dans la suite de ce cours, que vous pourrez modifier l'affichage de vos blocs de façon à obtenir une image en haute résolution.

          

  1. Pour importer une image, vous devez donc au préalable l'avoir enregistrée à l'un des deux formats cités ci-dessus.
  2. Créez ensuite un bloc d'image.
  3. Allez dans le menu Fichier / Importer image ou appuyez sur les touchesE (Ctrl E) de votre clavier.

    Si cette commande n'est pas accessible (grisée), c'est que, soit vous avez créé un bloc de texte, soit vous avez désélectionné votre bloc. Dans ce cas, le logiciel ne comprend pas ou il devrait importer une image.

 

 

SUPPRESSION D'IMAGE

Maintenant que vous avez importé une image, vous allez apprendre à la supprimer pour en placer une autre. Il n'est pas nécessaire de détruire le bloc en entier !

Il vous suffit de sélectionner votre outil de modification, de faire un clic à l'intérieur du bloc puis, d'appuyer sur votre touche Delete du clavier. Votre bloc est intact et libre d'accueillir une nouvelle image.

 

 

DÉPLACEMENT AU SEIN DU BLOC

Pour le moment, votre image doit apparaître dans son bloc mais elle n'est pas obligatoirement aux bonnes dimensions ou au bon emplacement.

  1. Pour modifier l'emplacement de l'image au sein du bloc, vous devrez commencer par sélectionner votre outil de modification (la main).
  2. En faisant un clic-maintient à l'intérieur du bloc, vous pourrez déplacer votre image dans le bloc.
    Si vous sélectionnez votre outil de déplacement, vous déplacerez le bloc.

Cette première technique vous permet de déplacer votre image de façon visuelle.

 

 

MODIFICATIONS AU SEIN DU BLOC

Si votre bloc est trop petit/grand pour accueillir la totalité de l'image, vous pouvez demander à effectuer des adaptations, soit du bloc qui accueille l'image, soit de l'image elle-même.

 

Centrer à l'image par rapport au bloc

Vous savez que vous pouvez modifier le placement de l'image au sein du bloc grâce à votre outil de modification. Il existe une autre méthode qui vous permet un placement automatique de l'image au centre du bloc. Cette méthode ne modifie ni la taille de l'image, ni la taille du bloc. Elle n'effectue qu'un simple recentrage.

  1. Créez un bloc d'image.
  2. Importez-y une image. Dans notre exemple, nous utiliserons un bloc dont les dimensions seront plus importantes que l'image elle-même.
  3. Allez dans le menu Style / Centrer l'image.
  4. L'image est déplacée au centre du bloc.

              

 

Cadrer l'image dans le bloc

Lorsque votre image est plus grande que la taille du bloc, vous pourrez demander à faire en sorte que l'image importée s'adapte aux dimensions du bloc. Attention cependant, cette technique redimensionne l'image sans respect de ses proportions... Elle peut alors être modifiée en largeur et/ou en hauteur et donc être totalement déformée !

  1. Créez un bloc d'image.
  2. Importez-y une image. Dans notre exemple, nous utiliserons un bloc dont les dimensions seront plus importantes que l'image elle-même.
  3. Allez dans le menu Style / Cadrer l'image au bloc.
  4. L'image est redimensionnée de façon à s'adapter aux dimensions du bloc.

          

 

Cadrer l'image en préservant ses proportions

L'exemple précédent illustre parfaitement que lorsque l'on ne conserve pas les justes proportions d'une image, celle-ci peut vite être totalement disproportionnée soit en hauteur, soit en largeur. Pour palier à ce problème, vous pouvez décider de conserver une homothétie de l'image. Ses proportions horizontales et verticales sont adaptées.

Il est possible que votre image soit plus grande que le bloc et dans ce cas-là, l'image apparaîtra avec un fond blanc. Pour arranger ce détail, il va nous falloir adapter à présent le bloc à l'image.

 

Adapter le bloc aux dimensions de l'image

Le bloc utilisé pour cet exercice peut être soit plus grand par rapport à l'image, soit plus petit. Il sera redimensionné en fonction de la taille de l'image qui s'y trouve. Dans l'exemple ci-dessous, notre image n'est que partiellement visible.

  1. Créez un bloc d'image.
  2. Importez-y une image. Dans notre exemple, nous utiliserons un bloc dont les dimensions seront plus importantes que l'image elle-même.
  3. Allez dans le menu Style / Adapter le bloc aux dimensions de l'image.
  4. Le bloc est redimensionné tout en s'adaptant aux dimensions de l'image. Attention cependant, vous pouvez vite, en fonction de la taille de votre image, sortir du document de travail.

 

Échelle d'image (palette des spécifications)

Vous avez modifié la taille d'une image ainsi que son placement au sein du bloc grâce au menu Style, mais vous avez également accès à ces modifications en utilisant la palette de spécification.

  1. Créez un bloc dans lequel vous allez importer une image.
  2. Visualisez votre palette de spécifications. Elle vous affiche une zone affichant des pourcentages. Dès l'importation, vous pouvez voir le pourcentage de taille de l'image tel que vous venez de l'importer. Elle doit donc être fixée à 100%.
  3. Si vous souhaitez modifier la taille de l'image dans le bloc, il vous faut commencer par double-cliquer à l'intérieur d'une des cases et d'y inscrire de nouvelles valeurs en pourcentages. Lorsque vous aurez entré une valeur dans la case, appuyez sur la touche Entrée de votre pavé numérique pour que la valeur soit prise en compte et donc appliquée à l'image.
    Pour passer d'une case à une autre, appuyez votre touche de tabulation.



  4. Si vous souhaitez modifier le pourcentage d'affichage de l'image de moitié, tapez 50% en X et Y.
  5. Pour conserver une dimension proportionnelle entre la hauteur et la largeur, il vous suffit d'inscrire un pourcentage identique dans les deux cases.

 

Échelle d'image (menu Bloc)

Vous pouvez également retrouver ces techniques en sélectionnant votre bloc puis en allant dans le menu Bloc / Modifier et en choisissant l'onglet Image.
Dans la fenêtre qui s'affiche, vous pourrez voir la zone "Échelle horizontale et verticale" dans laquelle vous spécifiez les valeurs en pourcentage.

 

Déplacement de l'image (palette de spécifications)

Lorsque vous aurez modifié la taille de l'image grâce à la palette de spécifications, vous devrez probablement aussi modifier son placement au sein du bloc. Pour cela, visualiser dans la palette des spécifications, les flèches se trouvant à droite des pourcentages de modification de l'image.

Les flèches du haut permettent de déplacer l'image suivant un axe horizontal (vers la gauche et vers la droite) et les flèches du bas permettent un déplacement de l'image suivant un axe vertical (vers le haut et vers le bas).

Dès que vous modifiez l'emplacement de votre image en utilisant les flèches, les nouvelles valeurs horizontales et verticales sont affichées en mm, dans les cases se trouvant à droite des flèches. L'axe 0 (X et Y) se trouvant en haut à gauche du bloc. Vous pouvez, bien entendu, choisir des valeurs négatives, dans ce cas-là, une partie de votre image sera masquée par les limites du bloc lui-même.

 

Déplacement de l'image (menu Bloc)

Vous pouvez également retrouver ces techniques en sélectionnant votre bloc puis en allant dans le menu Bloc / Modifier et en choisissant l'onglet Image.
Dans la fenêtre qui s'affiche, vous pourrez voir la zone "Décalage horizontal et vertical" dans laquelle vous spécifiez les valeurs en mm.

 

 

PRÉVISUALISATION D'IMAGE

Nous avons vu au début de ce cours, que Xpress affichait les images EPS en basse qualité. Il vous est possible de les afficher en haute résolution de façon à avoir un aperçu final de votre image.

  1. Importer une image EPS dans un bloc. L'image doit apparaître avec un aspect tramé ou de mauvaise qualité (a).
  2. Allez dans le menu Bloc / Résolution de prévisualisation et choisissez Pleine Résolution. Cela vous permettra d'afficher votre image en bonne qualité (b) mais risque également de ralentir votre travail. Pour éviter les ralentissements ou si vous n'avez pas besoin d'avoir un visuel en haute qualité, repassez en mode basse résolution.


          
    (a) Image EPS basse résolution                                   (b) Image EPS haute résolution

 

 


ROTATION D'UNE IMAGE

Vous pouvez demander à votre image de tourner suivant un axe de 360° au sein du bloc. Celui-ci ne bougera pas, seule l'image tournera.

Rappel sur les axes de rotation:

 

Palette de spécifications

  1. Créez un bloc dans lequel vous importez une image ou faîtes en sorte de sélectionner un bloc comportant une image.
  2. À droite dans la palette de spécification, vous pouvez voir l'icône qui vous sert à modifier l'axe d'une image:


  3. Double-cliquez dans cette case. Inscrivez-y une valeur numérique (entre -360° et 360°). Votre bloc est intact mais l'image qui s'y trouve est tournée dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (anti-horaire) vers la gauche.

                      
  4. Vous pouvez voir que l'image qui a été tournée laisse apparaître le fond blanc du bloc.
    Pour palier à ce problème, récupérez dans votre logiciel de retouche d'image la couleur (RVB) de fond de l'image (vert) puis créez une nouvelle couleur dans Xpress ayant les mêmes valeurs RVB et appliquez-la à votre bloc.

 

Menu Bloc

Vous pouvez également retrouver la même technique en sélectionnant votre bloc puis en allant dans le menu Bloc / Modifier et en choisissant l'onglet Image.
Dans la fenêtre qui s'affiche, vous pourrez voir la zone "Angle d'image" dans laquelle vous spécifiez les valeurs en degrés.

 

 

 

INCLINAISON D'UNE IMAGE

Elle vous permet de modifier l'axe des verticales d'une image. Si vous visualisez nos exemples, vous pouvez remarquer que seuls les bords verticaux des images sont modifiés. Vous pouvez incliner une photo d'un axe de -75 degrés jusqu'à 75°. Cette commande vous permet d'appliquer un effet penché à une image.

 

Palette des spécifications

  1. Créez un bloc dans lequel vous importez une image.
  2. Dans la palette des spécifications, visualiser la dernière icône.


  3. Pour sélectionner cette case, faîtes un double-clic à l'intérieur puis tapez-y une valeur en degrés.
  4. Appuyez sur la touche Retour de votre pavé numérique pour appliquer les modifications à l'image.



Imaginez qu'un déplacement inverse s'effectue sur les barres horizontales des blocs; la barre du haut allant vers la droite et la barre du bas allant vers la gauche. Dans l'exemple 1, aucune inclinaison, puis une inclinaison de 10° et de 50°. Le bloc a été recadré au format de l'image (exemple 3).

  

 

Menu Bloc

Vous pouvez également retrouver la même technique en sélectionnant votre bloc puis en allant dans le menu Bloc / Modifier et en choisissant l'onglet Image.
Dans la fenêtre qui s'affiche, vous pourrez voir la zone "Inclinaison" dans laquelle vous spécifiez vos valeurs en degrés.

 

 

 

RETOURNER UNE IMAGE

Il vous est possible d'appliquer un effet de miroir à une image. Vous appliquez donc un effet de symétrie à votre image. Elle peut être soit horizontale ou verticale.

Dans ce premier exemple, la toile a été retournée de façon horizontale. À gauche, vous trouverez l'image de base et à droite, l'image modifiée.

          
(Avec l'aimable autorisation de Mlle kiss Carole, 65*50, Crayon, 1990)

 

Méthodologie

  1. Créez un bloc dans lequel vous importez une image.
  2. Allez dans le menu Style / Retourner horizontalement.

 

Dans ce second exemple, la toile a été retournée verticalement.

          

 

Méthodologie

  1. Créez un bloc dans lequel vous importez une image.
  2. Allez dans le menu Style / Retourner verticalement.

 

Dans ce dernier exemple, la symétrie a été appliquée horizontalement et verticalement.

          

 

Méthodologie

  1. Créez un bloc dans lequel vous importez une image.
  2. Allez dans le menu Style / Retourner horizontalement.
  3. Allez dans le menu Style / Retourner verticalement.

 

 


CONTRASTE D'UNE IMAGE

 

Dans Xpress les commandes permettant les modifications sur l'image ne sont pas des plus intuitives. Si vous souhaitez retravailler les tons (clairs, moyens et foncés) ou encore les couleurs ou mode d'une image, il est préférable de le faire via un logiciel dédié.

Xpress vous offre tout de même la possibilité de modifier le contraste d'une image. La fonction de contraste vous permettra d’améliorer l’équilibre de votre image en rétablissant les différents tons : Foncés, moyens et clairs.

Le niveau de contraste est très fin et le plus souvent destructif pour vos photos. On voit rapidement les tons moyens des photos disparaître ("brûlé") sous l’effet d’un contraste trop élevé.

Pour faire apparaître la commande de contraste dans Xpress, vous devez tenir compte de certains éléments. Soit vous devrez utiliser une image au Trait (noir et blanc comme pourrait l'être un dessin réalisé avec un feutre noir), en demi-teinte (du noir au blanc pur en passant par toutes les nuances de gris), une image en Bitmap (avec passage en niveaux de gris d'abord).

Lorsque vous choisissez un fichier à importer dans un bloc, vous pouvez l'incorporer en changeant son mode:

- Une image réalisée en mode Trait, pour convertir l'image en niveaux de gris (demi-ton):

À partir de la fenêtre d'importation, choisissez le fichier à importer, appuyez sur la touche Option (PC Alt) puis cliquez sur le bouton Ouvrir.

- Une image d'un TIFF couleur, pour la convertir en niveaux de gris:
- Du TIFF vers le Trait:

À partir de la fenêtre d'importation, choisissez le fichier à importer, appuyez sur la touche Option (PC Ctrl) puis cliquez sur le bouton Ouvrir.

Si vous ne voyez pas votre commande Contraste s'afficher lorsque vous aurez importé une image, c'est que vous travaillez sur un format de mode ou d'enregistrement non pris en charge.

 

Photoshop pour convertir une image couleur en niveaux de gris

  1. Ouvrez votre logiciel de retouche d'image et commencez par changer le mode de travail de votre image en niveaux de gris.
  2. Dans Photoshop, allez dans le menu Mode / Niveaux de gris; nous préférons utiliser les demi-tons pour éviter les problèmes de prise en charge dans Xpress.

Méthodologie au changement de contraste

  1. Allez ensuite dans Xpress et importez votre image dans un bloc.
  2. Une fois que votre fichier de travail est affiché dans un bloc, allez dans le menu Style / Contraste. Une fenêtre s'ouvre.



  3. Dans la partie de gauche de la fenêtre, vous trouvez une barre d'outils.

    Dans la zone centrale, une courbe que vous allez modifier et qui représente le pourcentage de gris contenu dans l'image (les paliers horizontaux et verticaux sont affichés en pointillés progressifs de 10% en 10%).
    Vous pouvez voir une échelle dégradée horizontale nommée "Entrée" (valeur initiale des tons de l'image) allant du noir au blanc; et une échelle verticale dégradée "Sortie" (valeur tonale affichée dans l'image).


    Dans la partie de droite, vous trouvez les modes colorimétriques de travail (RVB pour le travail à l'écran, CMJN pour le travail vers l'impression) et HSB (Saturation, Teinte et Luminosité pour le travail sur l'image).
  4. Présentation des outils qui se trouvent dans la barre.

    - La main: Permet de déplacer la totalité de la courbe en effectuant un clic-maintient dessus.

    - Le crayon: Permet de redessiner la courbe.
      Au moyen d'un clic-maintient sur la courbe, vous placer des points de modifications, à main levée.

    - Trait: Permet de modifier la courbe en utilisant des segments de droite.
      Vous pouvez les sélectionner en effectuant un clic-maintient sur les points affichés.

    - Postérisation: Place des points de modifications, en utilisant les segments de droite, d'une valeur de 10%.

    - Crête: Place des pics tous les 10% de la courbe tonale.

    - Normal: Permet de retrouver la courbe initiale.

    - Contrasté: Réglage prédéterminé dont tous les gris supérieurs à 30% s'affichent en noir et les gris inférieurs à   30,% s'affichent en blanc. Les tons moyens disparaissent en grande partie.

    - Postérisé (Réglage prédéterminé): Palier progressif le long de la courbe. Vous pouvez trouver 6 niveaux de gris.

    - Inverse: Crée une courbe symétrique à la courbe affichée.
  5. Le bouton "Négatif", situé à droite de la fenêtre, permet de générer un effet inversé tel que l'afficherait un négatif photographique.
    Si vous utilisez la courbe par défaut Normal et que vous cliquez sur le bouton Inverse, vous devriez obtenir les mêmes résultats que la commande Négatif.

 

Les principaux effets sur une image grâce aux courbes

 

Image de base

 

Courbe normale

Bouton négatif

 

Négatif ou Inverse de la courbe Normal

Bouton Contrasté

Courbe Contrasté

Bouton Postérisé

Courbe Postérisé

 

Deux exemples dont les tons foncés, moyens et clairs ont été "brûlés" à cause d'un mauvais réglage de la courbe:

 

La courbe a été déplacée vers le bas, grâce à l'outil main (voir cercle en rouge).

Vous pouvez constater que la zone hachurée de bleu, qui représente les tons foncés et moyens de l'image (affichés le long de l'échelle "Sortie"), a été exclue de la courbe.

C'est pourquoi, vous voyez une majorité de tons clairs affichés dans l'image (blanc).


 

La courbe a été déplacée vers le haut, grâce à l'outil main (voir cercle en rouge).

Vous pouvez constater que la zone hachurée de bleu, qui représente les tons clairs et moyens de l'image (affichés le long de l'échelle "Sortie"), a été exclue de la courbe.

C'est pourquoi, vous voyez une majorité de tons foncés affichés dans l'image (noirs)

 

 

 

 

COULEUR ET TEINTE

 

Vous pourrez donner des couleurs et modifier les teintes des images importées au trait ou en niveaux de gris.

Une fois l'image importée et le bloc sélectionné, allez dans le menu Style / Couleur puis choisissez la couleur à appliquer à l'image. Dans les exemples, une image importée en niveaux de gris [touche(PC Ctrl) à l'ouverture], en Cyan, Magenta, Jaune et Noir.

Vous pouvez également double-cliquer sur le bloc contenant l'image, puis dans la fenêtre de modification, choisissez l'onglet "Image". Dans la partie de droite, vous pouvez retrouver les couleurs que vous aurez attribuées à vos images.

Pour modifier la teinte d'une image, allez dans le menu Style / Couleur puis choisissez la couleur à appliquer à l'image. Dans les exemples, une image importée en niveaux de gris (touche(PC Ctrl) à l'ouverture), puis 20%, 50% et 100% de teintes appliquées.

Vous pouvez également double-cliquer sur le bloc contenant l'image, puis dans la fenêtre de modification, choisissez l'onglet "Image". Dans la partie de droite, vous pouvez retrouver les teintes que vous aurez attribué à vos images.
  

 

 


TRAME

 

Nous avons vu plus haut qu'un document réalisé en demi-teintes était réalisé en noir et blanc pur ainsi qu'avec toute la gamme de gris. Pour composer ce document nommé Simili, les photograveurs utilisent des trames qui permettent de reconstituer l'image suivant un nombre de lignes (ligne par pouce: lpp) composés des motifs (point en noir et blanc constituant la trame).

Les trames ressemblent à une multitude de points placés suivant des angles particuliers (30°) et ayant des tailles différentes. Approchez-vous d'une affiche dans le métro pour bien voir l'effet des points et angles de trame qui constituent l'affiche.


          
Image de base en demi-teintes                            Trame sous forme de rond

          
Trame sous forme de ligne à 45°                         Trame sous forme de carrés à 45°

On n'utilise pas la même trame pour chaque document. Tout dépend de la qualité du papier qui reproduira l'image et du matériel d'impression final. La qualité d'un ouvrage d'art (trame pouvant allez jusqu'à 400) n'est pas la même que pour un quotidien (trame de 100) ou qu'un document que vous imprimez sur votre propre imprimante. Plus l'ouvrage est de bonne qualité, plus la trame utilisée sera importante.

 

RAPPEL

Un pouce = 2,54 cm.

Lorsque votre imprimeur vous parlera "d'une trame de 133", vous saurez que vous trouverez 133 lignes de motifs, dans un pouce 2,54 cm.

 

Création d'une trame

  1. Créez un bloc image et choisissez une image à importer. (Rappelez-vous que pour convertir une image TIFF en niveaux de gris, appuyez sur la touche(PC Ctrl), puis cliquez sur le bouton ouvrir de la fenêtre d'importation).
  2. Allez dans le menu Style / Demi-teintes. Dans la fenêtre qui s'ouvre, vous devrez choisir les paramètres de trame.



    Le nombre de ligne par pouce, l'angle de la trame (allant d e-360°à 360) puis le type de motifs utilisés (voir les exemples ci-dessus; rond, ligne, carré, ellipse, trame ordonnée).
  3. Choisissez vos paramètres de trame puis cliquez sur OK.

 

 



MISE À JOUR

 

Nous savons que Lorsqu'une image est importée dans Xpress, vous n'avez d'afficher à l'écran qu'un "clone" visuelle. Si vous modifiez la version originale qui se trouve sur le disque dur, la version importée dans un bloc ne sera pas mise à jour. C'est pourquoi lorsque vous modifiez / déplacez l'image originale vous devrez toujours effectuer une mise à jour du "clone" dans Xpress (et fournir un double de vos images / polices à votre imprimeur).

Dans cet exercice, nous allons simuler la perte d'une image. Celle-ci a été déplacée mais pas mise à jour dans le document de travail.

  1. Enregistrez une image sur le bureau de votre ordinateur.
  2. Créez un bloc dans lequel vous allez importer votre image.
  3. Retournez sur votre bureau et déplacez votre image vers un autre dossier du disque dur.
  4. Retournez ensuite dans Xpress. Avec votre outil de déplacement, double-cliquez sur le bloc ou allez dans le menu Bloc / Modifier.
  5. Dans la fenêtre qui s'ouvre, choisissez l'onglet OPI.
  6. Dans la partie haute de la fenêtre, vous voyez d'afficher les informations relatives au fichier que vous avez importé (chemin d'accès jusqu'au disque et type de fichier).
    La colonne qui nous intéresse est celle d'état. Elle vous indique si le lien entre l'image et votre bloc est bien effectif.
    Si vous avez effectué une modification ou un déplacement de votre fichier (ce qui est notre cas), vous devez voir s'afficher "Absent". Les informations complémentaires sont disponibles dans la partie inférieur de la fenêtre. Le lien est brisé.
  7. Pour rétablir le lien avec le fichier source, cliquez sur la case "Mettre à jour". Cette case vous renvoie vers la fenêtre de sélecteur de fichier. Vous devez y indiquer le nouvel emplacement de votre image.
  8. Une fois réalisée cette opération et si le lien est bon, la colonne "Type" devra vous indiquer la mention "OK".


 

 

 

EXCLUSION D'IMAGE À L'IMPRESSION

Vous avez la possibilité de ne pas imprimer certaines images de votre document. Pour cela, double-cliquez sur le bloc contenant votre photo puis, dans la fenêtre de modification qui s'affiche, sélectionnez l'onglet "Image". Vous devez juste cocher la case se trouvant en bas de la fenêtre, "Ne pas imprimer l'image".

 

 

--> Cliquez pour aller vers la Partie VI - Les feuilles de styles et filets -->