I.   Introduction générale

VII.  Les calques

II.  Présentation de l'image

VIII. Le texte

III. Manipulation des images

IX.   Les formes et motifs

IV. Les corrections chromatiques

X.    Les filtres

V.  Les corrections physiques

XI.   L'automatisation des tâches

VI. La sélection

 

 

 

V. Les corrections physiques

- Le tampon
- Le correcteur
- L'outil pièce
- L'outil goutte d'eau (le flou)
- L'outil netteté

 

 

 


Nous avons vu qu’il était possible d’effectuer des modifications et corrections sur les couleurs des images ; il existe également des outils vous permettant de corriger les défauts des images, comme les rayures sur de vieilles photos, ou tout simplement pour copier des éléments d’une image en plusieurs exemplaires.

 

LE TAMPON (touche S)

Il vous permet de corriger une zone d’image ou de la dupliquer vers un autre endroit. Il faut d’abord déterminer quelle zone doit être prélevée et quelle partie sera corrigée.

  1. Choisissez l’outil du Tampon.
  2. Déterminez une forme de pinceau dans la barre d’option des outils. Dans un premier temps, sélectionnez une forme légèrement estompée, et un diamètre peu important ; vous modulerez ensuite selon vos besoins.
    Comme précédemment, il est possible d’utiliser l’outil Aérographe pour obtenir un effet de pulvérisation.

 



  1. Maintenant, vous devez prélever l’élément de la photo que vous allez reproduire (dans notre exemple, il s’agit du champignon). Pour cela, appuyez sur la touche ALT de votre clavier. Le curseur se modifie et devient une cible. Faites un simple clic à cet l’endroit et relâchez la touche ALT.
  2. Déplacez-vous à l’endroit où doit être copiée votre sélection ciblée (dans notre exemple, en haut du premier champignon).
  3. Effectuez un clic maintient sur votre souris et déplacez vous. La partie sur laquelle apparaît une croix représente la zone que vous copiez. Vous devez être en train de dupliquer cette zone.

       
Image de base                                                                       Le champignon dupliqué grâce à l’outil Tampon.


*Les modes (de fusion) vous permettent de combiner le rendu de couleur des éléments copiés en fonction des zones qui accueillent ces copies.
Dans notre précédent exemple, le mode de fusion a été laissé sur l’option Normale (par défaut). Rappelez-vous qu’ils diffèrent en fonction des couleurs utilisées.

Notre but, dans ces exemples, n’était pas d’effectuer de belles réalisations mais uniquement de vous montrer certains modes de fusion lors de la duplication avec le tampon.

            
  Image de base.                                             Mode obscurcir.                                             Mode produit.

            
  Mode lumière vive.                                        Mode lumière tamisée.                                   Mode densité de couleur +.


Tous ces modes permettent de multiplier/superposer les couleurs les unes par rapport aux autres ; de modifier la clarté, la luminance ou la densité des couleurs de pixels, d’obscurcir et d’éclaircir le contraste des couleurs.


LE CORRECTEUR (touche J)


Là où le tampon duplique, le correcteur lui, va vous permettre en plus d’adapter votre sélection à la luminosité et à la texture de la zone qui reçoit. Il s’utilise de la même façon que le tampon. Comme précédemment, vous devrez choisir une forme d’outil et un mode.

Vous avez le choix entre utiliser une portion d’image ou des motifs. L’option "aligner " dans la barre d’option des outils permet de ne pas avoir à redonner une cible à chaque fois que vous relâchez votre souris. Le correcteur est un outil formidable, ne vous en privez pas !

        
   Dans cet exemple, ce visage a été crayonné.                            Après nettoyage au correcteur.


L’OUTIL PIÈCE (touche J)


Cet outil placé dans le menu local déroulant de l’outil correcteur, va nous aider à corriger des zones d’une image en conservant leurs luminosité et texture. Cette fois-ci, il faudra déterminer une zone à "cerner" (détourer) et à déplacer grâce à un outil de sélection.

Si vous utilisez le mode Cible situé dans la barre d’option des outils, votre sélection sera adaptée à la luminosité ambiante.

En mode cible la zone que vous allez sélectionner sera copiée vers un autre endroit :

  1. Essayez de trouver une image dont certaines zones sont plus lumineuses que d’autres. Dans notre exemple, le flash a créé une zone plus lumineuse que dans le reste de l’image.
  2. Si vous ne savez pas encore sélectionner une zone d’image, dans la barre d’outils, faites un clic sur le premier outil. Comme dans notre exemple nous souhaitons prélever une partie ronde (les poignées), nous allons sélectionner l’outil ellipse de sélection (a). Si votre zone est rectangulaire, choisissez le rectangle de sélection. Si celui-ci n’est pas affiché dans la barre d’outils, entrez dans le menu local déroulant de l’outil (b) en y faisant un clic maintient. Choisissez le plus adapté à vos besoins. Pour plus de détails concernant la sélection, reportez-vous à la section IV « La sélection ».

    (a)               (b)

  3. Une fois votre outil de sélection choisi, détourer (sélectionnez) une zone en faisant un clic maintient de votre souris et en la déplaçant en diagonale. Relâchez votre souris.
  4. La zone d’image apparaît dans des pointillés.
  5. Sélectionnez l’outil Pièce. En haut dans la barre d’option des outils (sous la barre des menus), demandez le mode cible.
  6. Effectuez un clic maintient dans votre sélection affichée en pointillés et déplacez la vers un endroit lumineux de votre image.
  7. Relâchez votre souris. La partie que vous avez emportée doit être dupliquée et adaptée à la zone qui reçoit votre sélection.
  8. Pour tout désélectionner, allez dans le menu Sélection / Désélectionner ou tapez D (Ctrl D) sur votre clavier.

                    
À partir de ce meuble, nous avons ajouté des poignées à plusieurs endroits. On voit que chaque bouton a été adapté à la luminosité ambiante.


En mode source, la zone prélevée (le bouton) ne sera pas dupliquée ; En revanche il sera remplacé par la zone où vous ferez glisser votre sélection.

  1. Comme précédemment, effectuez une sélection. Nous avons re-sélectionné le bouton (1).
  2. Sélectionnez l’outil Pièce.
  3. Demander l’option source dans la barre d’option des menus.
  4. Faites un clic maintient sur la zone en pointillés et déplacez-la vers un nouvel endroit (2).
  5. Relâchez votre souris. La partie 2 remplace le bouton.

 

                  
La partie de la photo sur laquelle vous relâchez la souris apparaît dans la zone premièrement sélectionnée.

 

LES OUTILS GOUTTE D’EAU / NETTETÉ (touche R) /


L’outil goutte d’eau permet de rendre des zones plus floues (comme si l’on avait fait couler de l’eau sur une partie de l’image). Vous pouvez donner un effet plus délicat au contour d’un personnage par rapport à son fond où mettre en avant un personnage, en rendant flou l’arrière-plan.

  1. Ouvrez une image comportant un gros plan.
  2. Sélectionnez l’outil goutte d’eau.
  3. Dans la barre d’option des menus, spécifiez une forme d’outil, un diamètre et une intensité de pulvérisation du flou ; Essayez de donner une valeur faible pour commencer. Vous augmenterez le taux de pulvérisation par la suite.
  4. Commencez par faire de simples clics sur le contour de votre personnage et travaillez par à-coups. Si vous restez appuyer le doigt sur votre souris, vous allez vite vous rendre compte que vous grillez les pixels.

L’outil netteté augmente la précision de zones d’image. Comme avec l’outil goutte d’eau, il vous faudra utiliser les options de forme d’outils et régler l’intensité avec finesse.

                 
L’aigle flou                                                   Plus net


Ces outils doivent être utilisés avec finesse et par à-coups, afin d’obtenir un bon résultat !

 Une netteté trop importante détruit les pixels (contours).


Mise en avant de l’aigle grâce au flou, appliqué sur l’arrière-plan.

 

 

--> Cliquez pour aller vers la partie VI - La sélection -->