I.   Introduction générale

VII.  Les calques

II.  Présentation de l'image

VIII. Le texte

III. Manipulation des images

IX.   Les formes et motifs

IV. Les corrections chromatiques

X.    Les filtres

V.  Les corrections physiques

XI.   L'automatisation des tâches

VI. La sélection

 

 

 

IV. Les corrections chromatiques

- La luminosité et contraste
- Les niveaux de couleur
- La commande de courbes
- Tons foncés et tons clairs

- La teinte et saturation
- La balance des couleurs
- Remplacement de couleur
- La correction sélective
- La saturation et désaturation (outils)
- La désaturation (menu)

- Négatif
- Les variantes
- La densité + et -

- Égaliser
- Seuil
- Isohélie

- Courbe de transfert de dégradé

 

 

 

LUMINOSITÉ / CONTRASTE


On dit qu’une image est sous-exposée lorsqu’elle est trop sombre et surexposée lorsqu’elle est trop claire. Les détails des tons foncés et des tons clairs disparaissent alors.
Le niveau de luminosité/contraste est très fin et le plus souvent destructif pour vos photos. On voit rapidement les tons moyens/clairs des photos disparaître (brûlé) sous l’effet d’un contraste trop élevé. La luminosité est en général déjà équilibrée à 100 %.
Bien que cet outil existe dans Photoshop, il est très peu utilisé tant son niveau de correction est destructif. Ci-dessous, vos pouvez voir l'effet désastreux que peut entrainer la modification de la luminosité d'une photo.

    
Image d’origine                                                                     Surexposée surtout dans les blancs:  Luminosité : 50
                                                                                         


    
Sous-exposée, ambiance soirée   Luminosité : -30                    Luminosité trop intense
                                 

  1. Allez dans le menu menu Image /Réglages /Luminosité contraste. Cette commande vous doit permettre "d’améliorer" l’équilibre de la luminosité générale de l'image...
  2. Cliquez sur la case Aperçu pour visualiser les modifications dans le fichier ouvert.



  3. Basculez le curseur de luminosité vers la droite afin d'éclaicir l'image et vers la gauche pour l'assombrir.

Il peut cependant être intéressant d'utiliser cette commande afin d'éclaircir des zones comportant beaucoup de détails et/ou devant recevoir du texte (comme dans une carte postale). Ici, la fonction de luminosité a été utilisée sur une sélection rectangulaire, en bas de l'image, afin de mieux faire ressortir le texte blanc.

 

 

LES NIVEAUX (L et PC Ctrl L)


La fonction Niveaux va vous permettre de modifier la courbe de niveaux de votre image afin d’ajuster les détails des différents tons et d'obtenir ainsi un meilleur contraste. Les noirs s'en trouveront modifiés afin d'obtenir des noirs vraiment noirs et des blancs vraiment blancs.
Dans cette image, on peut voir que l'aspect général de l'image est terne. Il faut que les zones claires et sombre de l'image soient réajustées.

            
Image brute

           
Courbes de niveaux automatiques

           
Courbe changée manuellement


Dans la première photo, on voit bien que les pixels clairs n'affichent pas tous leurs détails (et donc pas réellement blanc) et les pixels foncés ne sont pas vraiment noirs.

 

Méthodologie

  1. Allez dans le Menu Image / Réglages / Niveaux. Vous allez vous trouver face à l'histogramme des pixels clairs et foncés de votre image.
    Aucun histogramme ne se ressemble car aucune image n'est identique. Il vous montre simplement un graphique qui indique la proportion de zones claires (à droite) et sombres (à gauche) dans votre image. En déplaçant les encoches sous le graphique, vous allez pouvoir effectuer un rééquilibrage des différents tons par rapport à votre histogramme.
  2. En bougeant vers la droite la petite flèche noire qui se situe sous l’histogramme, vous allez augmenter les détails se trouvant dans les zones sombres ; Vous devrez replacer cette flèche sous le début du graphique. La flèche blanche poussée vers la gauche, vous permettra d’augmenter les détails se trouvant dans les zones claires.
  3. Les demi-tons (gamma) représentés par la flèche grise, seront automatiquement redéfinis par rapport aux tons clairs et aux tons foncés que vous aurez changés. Si vous bougez cette flèche vers la droite, votre photo sera plus sombre et inversement vers la gauche.
  4. Cliquez sur OK.

    
Exemple d’une image dont les tons clairs sont inexistants (à droite dans l’histogramme) et très faibles dans les tons foncés.
Malheureusement, même avec une correction des niveaux, il y a peu de choses à faire pour améliorer l'image. Une des possibilité sera d'utiliser la rectification des tons clairs et foncés que nous allons voir par la suite.

 


Le bouton automatique peut être plus rapide, mais peut également dégrader votre image. Un réglage personnel peut être beaucoup plus précis.
Il vous arrivera probablement de rencontrer des histogrammes dont vous ne pourrez rien tirer. Il sera probablement une image dont la qualité n’est pas fameuse. Il vaut mieux parfois re-scanner une image en modifiant les points noir et blanc puis, ensuite modifier les niveaux pour modifier les tons. Si c’est une photo prise à partir d’un appareil numérique, peut-être est-il munit d’une fonction de changement des blancs. Vous pourrez ainsi modifier l’histogramme intégré à l’appareil avant de prendre votre photo.


Nous avons vu que dans Photoshop, il existait des couches de couleurs qui changent en fonction des différents espaces colorimétriques que vous choisissez :


- 4 pour le mode RVB (une pour le RVB, une pour le rouge, une pour le vert, et une pour le bleu).
- 5 pour le mode CMJN (CMJN, c, m, j, n)
- 1 pour le niveau de gris et couleurs indexées. La fonction Niveaux vous permet de travailler sur différentes couches:


- Soit de façon générale sur la couche RVB.
- Soit séparément sur les couches de R, V, ou B afin d’affiner vos modifications.

Les couches RVB correspondent respectivement aux Contrastes, Nuances et Défauts d’une image.

 

 

 

COURBES

Cette commande permet, comme la commande des niveaux, d'effectuer des réglages sur les tons clairs, moyens et foncés ainsi que sur les couleurs d'une image. Cette fenêtre peut être utiliser conjointement avec la palette d'histogramme (menu Fenêtre) qui vous donnera des informations supplémentaires sur les couleurs de l'image ouverte.

  1. Ouvrez une image puis allez dans le menu Image / Réglages / Courbes. Une fenêtre s'ouvre. Dans cette fenêtre, vous trouvez:





    - Un menu local permettant de choisir la couche sur laquelle vous allez appliquer les modifications.
    - Un graphique sous forme de tracé linéaire, représentant les valeurs des tons de l'image. Par défaut, il s'agit d'une ligne comportant un point en bas, dans les tons foncés de l'image et un point en haut, représentant les tons clairs de l'image.
    - Les échelles noires et blanches indiquent les tons clairs (se trouvant en haut du graphique) et les tons foncés en bas du graphique.
    - Les outils courbe et pinceau qui permettent de placer des points dans la courbe et de redessiner la courbe entièrement.

  2. Dans cette fenêtre, vous allez devoir modifier la courbe linéaire représentant les tons. Si vous regardez bien, vous allez apercevoir un point situé en haut de la courbe et un point en bas de la courbe.

    Faites un clic-maintient sur le point situé en bas de la courbe. En le remontant vers le haut de l'échelle verticale (noire et blanche), vous allez éclairer les tons de l'image. La luminosité sera augmentée autant que vous déplacerez le point vers le haut de cette échelle affichant les tons clairs en haut. Ici, pour l'exemple, nous avons poussé les niveaux de tons clairs et ceux-ci sont "brûlés" sous l'effet d'une luminosité trop intense.

              

    À l'inverse, si vous prenez le point situé en haut de votre graphique et que vous le descendiez vers le bas, vous assombrissez les tons de l'image. Ici, pour l'exemple, nous avons poussé les niveaux de tons foncés et les tons moyens disparaissent. Les zones comportant des détails ne sont plus visibles...

              

  3. Le but du travail n'est pas de modifier la courbe de façon aussi grossière; nous allons placer de nouveaux points qui nous permettront d'améliorer le niveau de détails des tons de façon à obtenir un résultat entre les deux fichiers précédents.
  4. En effectuant un simple clic sur le tracé du graphique, vous allez découvrir un nouveau point. En effectuant un clic-maintient sur ce point et en le déplaçant le long du tracé, vous allez voir les effets changer sur votre image. Dans notre exemple, nous souhaitons amener plus de luminosité dans les tons foncés de l'image et plus de contraste dans les zones claires. Nous avons donc créé deux nouveaux points le long du tracé

              

  5. Avec de nouveaux réglages sur les couches du menu local, vous pourrez également jouer sur la couleur des images de façon à amener des effets ravivant:



 

 

TONS FONCÉS ET TONS CLAIRS

Nous avons vu précédemment qu'un réglage trop poussé pouvait provoqués des blancs et noirs "bouchés ou brûlés"; les détails pouvant alors disparaître d'une image. Afin de rééquilibré des détails dans une image, vous avez la possibilité d'utiliser la commande des tons foncés et tons clairs; cette commande s'utilise principalement lorsque vous avez une surexposition de sujet. Vous allez pouvoir améliorer la luminosité des pixels d'une zone d'image tout en l'adaptant à son univers général.
Si vous avez pris une photo dont le sujet est surexposé à cause de votre flash, cette commande vous permettra de rétablir la luminosité du sujet dans son environnement.
Dans cet exercice, nous avons choisi un élément qui tranche avec son arrière-plan afin de bien visualiser les adaptations des pixels d'un sujet sur son fond.

 

  1. Ouvrez une image et allez dans le menu Image / Réglages / Tons foncés et tons clairs. On peut voir que les zones sombres de notre exemple manque de détails et que les contrastes ne sont pas assez poussés.

              

  2. Cliquez sur le bouton "Aperçu" situé à droite de la fenêtre pour voir les modification directement sur votre image.
  3. Dans cette fenêtre, vous allez devoir choisir les paramètres d'éclairage pour les tons foncés en haut de la fenêtre, et les tons clairs au centre de la fenêtre.
    En poussant le curseur de Facteur de la zone "Tons foncés", vous allez augmenter l'éclaircissement des zones foncés de l'image.
    En poussant le curseur de Facteur de la zone "Tons clairs", vous allez augmenter l'assombrissement des zones clairs de l'image.
    en poussant les curseurs de gamme de tons, vous augmenter la plage de pixels qui seront modifiés.
    Les curseurs de rayons permettent de régler la correction des pixels de façon plus ciblé de façon à reconnaître un sujet sur son fond sans trop sortir de la zone à modifier. En gardant un rayon au alentours de 30, nous obtenons un meilleur contraste dans les zones sombre de l'image. Nous avons choisi ces réglages pour obtenir l'exemple 2 à partir de l'exemple 1.
  4. Cliquez sur Ok une fois vos choix effectués.

                        

 

 

 

 

TEINTE ET SATURATION (U et PC Ctrl U)


La fonction teinte et saturation va vous permettre de modifier les couleurs de vos photos par rapport à leurs couches. Nous avons vu précédemment qu’une image était constituée de plusieurs couches de couleurs en fonction du mode sélectionné.

 

               
Dans notre exemple, nous souhaitons modifier les jaunes apparaissant dans l'image de gauche en bleus.

 

  1. Allez dans le menu Image / Réglages / Teinte et saturation.
    Visualisez les deux plages de couleur au bas de votre fenêtre ; La première plage de couleur représente vos couleurs actuelles, la deuxième la couleur que vous allez donner.

    La fenêtre de teinte avant les modifications

  2. Cliquez dans la case "Aperçu" pour visualiser les changements sur votre image.
  3. Fixez votre regard sur la couleur jaune de votre première échelle de couleur située en bas de la fenêtre. Cette couleur jaune est présente dans notre image sur les bordures du bateau. C'est cette couleur que nous souhaitons changer en bleu.
  4. Effectuez un clic-maintient sur le curseur de teinte et basculer le de façon à amener le bleu de la deuxième échelle sous le jaune de la première échelle. En plaçant la couleur bleue sous la couleur jaune, cela aura pour effet de modifier les jaunes de la photo en bleus.


Grâce au curseur de teinte, la seconde échelle du bas à été déplacée.

 

Il est possible, comme précédemment, de jouer sur les couches de couleurs.
Si vous travaillez sur la couche globale de l’image (comme dans notre premier exemple), tous les éléments comportant du jaune subiront une modification : non seulement le bateau mais également l’eau, etc. Pour sélectionner la couche sur laquelle vous souhaitez agir, une fois la fenêtre de teinte affichée, rentrer dans le menu local déroulant "Modifier". Une liste de couches s'affiche.

Pensez à faire des essais et n’oubliez pas les autres couches car en mode global vous modifiez toutes les couleurs d'une image!

    Image Brute                                                Couche globale modifiée                              Couche des jaunes modifiés


Pour le moment, nous modifions l’image dans sa totalité (par la suite nous travaillerons sur certaines parties que nous aurons sélectionnées).


Dans la fenêtre de teinte, la fonction de (Saturation: a) va vous permettre de raviver la pureté de vos couleurs où au contraire de supprimer les informations de couleur (désaturation : b).

             (a)

             (b)

La fonction de luminosité va vous permettre de foncer ou d’éclaircir vos couleurs.

            



LA BALANCE DES COULEURS ( B et PC Ctrl B)


Grâce à cette commande, vous aurez la possibilité de jouer sur la couleur de l’image ; vous ne ciblez pas les couches de couleurs comme précédemment mais vous agissez sur l’image dans sa globalité.

  1. Allez dans le menu Image / Réglages / Balance des couleurs. Cliquez sur le bouton "Aperçu" pour visualiser les modifications sur votre image.
  2. Vous pourrez balancer les trois curseurs et ainsi "pousser" certaines teintes seules ou combinées. Dans notre exemple, nous avons pousser un peu plus les verts. Attention toutefois, comme le montre l'exemple 2, toute votre image sera poussée à tendre vers le vert !
  3. Cliquez sur OK.



En bas de la fenêtre, vous pouvez agir sur les tons clairs, moyens ou foncés de l’image.

            
Image brute.                                                         Le second curseur poussé pour accentuer les verts.

 

 

 

REMPLACEMENT DE LA COULEUR

Une autre commande vous permet de changer les couleur d'un élément d'une image en le ciblant au préalable. Dans ce cas là, vous ne modifiez pas toute l'image mais seulement un élément que vous prélèverez. Dans notre exemple, nous souhaitons modifier la couleur de la fleur orange en vert.

 

  1. Ouvrez une image composée d'un élément dominant au niveau de sa teinte. Ici, nous avons choisi une fleur. Comme il y a peu d'élément contenant sa couleur dans le fond, il sera plus facile d'utiliser la commande de remplacement.
  2. Allez dans le menu Image / Réglages / Remplacement de couleur. Une fenêtre s'ouvre.

              

  3. Cliquez sur la case "Aperçu" pour voir les modifications sur votre image ouverte.
    En haut de la fenêtre, vous devrez déjà choisir l'outil qui vous permettra de prélever une zone de l'image sur laquelle vous travaillez. Prenez la première pipette et cliquez sur le bouton Sélection sous le cadre noir. En vous plaçant sur votre image, vous voyez votre curseur se changer en pipette.
  4. À présent, il vous faut prélever une zone de couleur dans l'image. Faites un clic dans la zone de couleur que vous souhaitez changer. Dans notre exemple, nous cliquons à l'intérieur de la fleur. Plusieurs choses se passent à ce moment:
    - Une zone de couleur de votre sujet à été prélevée. Lorsque vous avez cliquez à l'intérieur de votre sujet, un pixel à été prélevé. Il s'affiche dans le cadre nommé couleur (1).
    - Comme ce pixel se retrouve à de multiples endroit de l'image, la commande vous affiche tous les pixels qui ont été également sélectionnés au sein de l'image. Cette sélection générale s'affiche dans le cadre noir, sous forme d'une sélection négative noire et blanche (2). C'est cette sélection orangée qui sera ensuite modifiée en vert.
    Malheureusement, la totalité du sujet n'a pas été sélectionnée. IL nous faut donc agrandir cette zone de façon à se que la fleur soit entièrement sélectionnée. Il faut donc jouer sur la tolérance. Faites un clic-maintient sur le curseur de tolérance et augmentez sa valeur en allant vers la droite. Vous allez voir, au fur et à mesure de votre déplacement, la zone sélectionnée négative s'agrandir. Il vous faut essayer d'étendre la sélection de votre sujet sans déborder sur le reste de l'image qui peut contenir des pixels de même couleur (exemple 3 ci-dessous):
    La pipette + du haut de l'image permet de prélever des zone d'images supplémentaires en effectuant des clics successifs; si votre zone à sélectionner ne tranche pas avec son arrière-plan et en réglant une tolérance moins élevée, vous pourrez rajouter de nouvelles zones.


             
  5. À partir du moment ou vous avez sélectionné un élément, il ne vous reste plus qu'à en modifier la couleur. Pour cela, vous devez utiliser les curseur de teinte située en bas de la fenêtre.
    En déplaçant ce curseur vers la droite ou vers la gauche, vous attribuez une nouvelle teinte à votre sélection. Celle-ci s'affiche dans la case nommée résultat:



    Une saturation positive permet de raviver les couleurs jusqu'à un aspect fluo ou au contraire de diminuer les informations de couleurs en désaturant l'image. Vous vous trouverez donc en présence d'un sujet en niveaux de gris (exemple 3) sur fond coloré.


                        

 

 

 


LA CORRECTION SÉLECTIVE


Cette commande vous permettra de corriger des teintes, tout en jouant sur les couches de couleurs. Vous devez toujours garder en mémoire qu’il y a des mélanges de couleurs. Elles ne sont pas pures mais composées de pixels pouvant contenir un pourcentage d’autres couleurs. en fonction de vos besoins, vous aurez parfois besoin lors de l'impression, de réduire la quantité d'encre ou au contraire d'augmenter la quantité d'encre dans une image. La commande de correction sélective vous permet au moyen de combinaison de couleurs, d'effectuer ces modifications.


- Le Rouge est la combinaison du Magenta et du Jaune.
- Le Vert est la combinaison du Cyan et du Jaune.
- Le Bleu est la combinaison du Cyan et du Magenta.

Prenez l’outil pipette (a) dans votre barre d’outil et faites apparaître votre palette Info (b) en allant dans le menu Fenêtre. Placez dans votre image et regardez dans la palette d’infos le pourcentage de couleur RVB/CMJN des pixels que vous survolez.

(a)                       (b)

En allant dans le menu fenêtre affichez votre palette de couleur :

Si dans une couche de rouge, on retire le magenta, il restera du jaune :
          


Si dans une couche de vert, on retire le cyan, il restera du jaune :
               



Si dans une couche de bleu, on retire le cyan, il restera du magenta :
             

 

Méthodologie

  1. Allez dans le menu Image/ Réglages / Correction sélective. Cliquez sur la case "Aperçu" pour voir les modifications sur votre image ouverte.
  2. Dans notre exemple, nous souhaitons modifier les couleurs bleus. Il faut donc choisir, dans le menu local déroulant "Couleur", la couche sur laquelle vous souhaitez agir (ici la bleue).
  3. En descendant le curseur de cyan, la couleur va tendre vers un Magenta.
  4. Cliquez sur OK.

 


La fenêtre de sélection sélective dans la couche des bleus.

          
Exemple de correction où sur la couche des bleus, le cyan a été retiré. Dans l'image, le bleu est changé.

 

 


OUTIL ÉPONGE SATURER / DÉSATURER (O)


La saturation va vous permettre de travailler sur le niveau de pureté d’une couleur. Plus elle sera saturée, plus votre couleur sera vive et intense (voire même aura un effet fluo), à l’inverse plus elle sera désaturée, plus la couleur virera au gris.
Pour le moment nous avons travaillé sur des zones entières de couleur ou par leurs couches. L’outil éponge va nous permettre de cibler des zones très précises dans une image, éventuellement jusqu’au pixel près.
La saturation passe du gris (0 % de couleur) à une saturation de couleur maximale (100 % de couleur).

 

     
À gauche l'image de base. À droite la désaturation poussée excessivement pour l’exemple.

 

Vous allez devoir travailler progressivement afin de pouvoir revenir en arrière le cas échéant (Z et PC Ctrl Z pour annuler la dernière opération).
En premier lieu vous devez savoir que vous allez utiliser un outil qui s’emploie à main levée. Pour être plus précis dans votre travail, pensez à agrandir les zones de travail grâce à votre outil loupe. Vous allez également devoir définir certains attributs qui s’afficheront dans votre barre d’option d’outil située en haut de votre fenêtre, sous la barre des menus.

 

La barre d’option de l’outil éponge située en haut de la fenêtre de travail

 

Méthodologie

  1. Ouvrez une image dont vous souhaitez modifier la saturation.
  2. Choisissez l’outil de l’éponge dans la barre d’outils (Lettre O).



  3. Dans la barre d’option des outils, vous allez devoir définir une forme d’outil. Faites un clic dans sur la coche de la partie forme. La forme d’outil permet de modifier la « pointe » de l’outil que vous utilisez. Comme le fait un dessinateur qui choisit des crayons avec une mine forte, moins aiguisée, des pinceaux, vous pouvez en choisir un grand nombre déjà prédéfini (a). Des formes dures, estompées, avec des dessins…
  4. Définissez un diamètre (taille) de la forme d’outil sélectionnée. Cela changera la taille de votre éponge lors du travail.
  5. Dans la zone Mode (b), vous devrez choisir entre retirer des informations de couleur ou au contraire les raviver.
  6. La zone Flux (c) détermine la vitesse d’application de la saturation ou désaturation. Plus son pourcentage est important, plus votre saturation/désaturation sera rapidement appliquée.

    (a)

    (b)                 (c)


    Le travail de l’éponge doit toujours être réalisé par à-coups et non en restant appuyer sur votre souris. Cela vous évitera de « brûler » les pixels de couleur.

 

 

LA DÉSATURATION (via le menu Image)

Une autre possibilité vous est offerte afin de retirer les informations de couleur dans une image. Attention toutefois, cette commande agira sur la photo entière et non seulement sur une zone ciblée comme précédemment avec un outil.

Ouvrez une image puis allez dans le menu Image / Réglages / Désaturation. L'image perd ses informations de couleurs.

Attention, ce n'est pas un changement de mode de travail; il s'agit simplement d'une commande permettant de retirer la couleur, tout en conservant sur un fichier RVB ou CMJN.

          

 

 

NÉGATIF

La fonction de négatif permet d'inverser les couleurs d'une image en fonction de son opposée sur la roue chromatique. Une couleur n'est qu'une combinaison d'autre couleur. Si vous mélangez des couleurs, vous en obtenez de nouvelles.
Dans la roue ci-dessous,vous trouverez toutes les couleurs RVB et CMJN que vous pourrez choisir (additives et soustractives).

La roue chromatique vous indique affiche non seulement les couleurs mais également leurs opposées. Si vous inversez les couleurs d'une image, la teinte en question ira vers son opposée que l'on appel couleur complémentaire. C'est de cette manière que fonctionne la commande de négatif.

          

Dans notre image ci-dessous, on peut voir que la fleur est rose. Si nous regardons la roue, on voit que en face du magenta se trouve le vert.
Si nous inversons le rose de l'image, nous obtiendrons donc du vert. À l'inverse les feuilles situées à l'arrière-plan et qui sont vertes deviendront rose.

          

Ici, comme la fleur est de couleur tendant vers le rouge-rosé, le cyan-vert sera appliqué:

                    

Méthodologie

  1. Ouvrez une image comportant un sujet d'une couleur bien précise et repérez cette couleur dans la roue chromatique.
  2. Allez dans le menu Image / Réglages / Négatif.
  3. Dès que vous avez lancé cette commande, elle s'applique à l'image ouverte.


 

 

LES VARIANTES

Vous avez la possibilité de modifier les réglages de balance, contraste et saturation d'une photo affichée, en passant par la commande du menu Image / Réglages / Variantes. Une fenêtre s'ouvre vous affichant plusieurs "clones" de votre fichier avec des nuances de teintes multiples. Vous pouvez modifier les niveaux de couleurs des tons clairs, moyens et foncés de votre image. Dans notre exemple, nous modifions les tons clairs (donc le clavier). Vous pouvez augmenter ou réduire les effets de couleur au moyen du curseur "faible / fort". Vous pourrez également modifier la saturation de l'image en sélectionnant le bouton radio du même nom puis en modifiant les niveaux.

Si vous cliquez sur une vignette de couleur (par exemple plus de jaune), cela affectera l'ensemble des exemples affichés.

 

 

 

 

L’OUTIL DENSITÉ + ET DENSITÉ –


Ces outils permettent de modifier la quantité de lumière qui éclaire certaines parties d’une image. Les zones de lumière peuvent êtres modifiés à la baisse ou à la hausse. Comme précédemment, ce travail doit d’effectuer par des touches successives.


Si vous souhaitez éclaircir une zone, utilisez l’outil Densité -
Si vous souhaitez obscurcir une zone, utilisez l’outil Densité +

 

Méthodologie

  1. Choisissez l’outil Densité + ou - dans la barre d’outils.
  2. Dans la barre d'options de l'outil, choisissez la forme d’outil correspondant à la taille de la zone à rectifier.
  3. Choisissez une gamme de tons sur laquelle vous allez intervenir. Vous pouvez jouer sur les tons clairs, moyens ou encore foncés d’une image.



  4. L’exposition dans la barre d'option, va modifier la quantité d’éclaircissement ou assombrissement appliqué. Plus le pourcentage sera élevé, plus l’application sera importante. Utilisez-la avec de faibles valeurs pour commencer sinon vous risquez de griller les pixels.
  5. Utilisez l’outil Aérographe situé à droite de la barre d’option d’outils, pour modifier la densité de façon progressive comme le ferait un véritable aérographe sous forme de pulvérisation.

     

                 

Oeil de base                                                 Densité +                                                    Densité –

 

            
Les dents avant... et après une légère retouche (blancheur et remise à niveaux).

 

 

 

EGALISER

La fonction égaliser permet de modifier la luminosité générale d'une image. Comme votre photo est composée de zones sombres et de zones foncées, photoshop va chercher à retenir les valeurs des deux puis va chercher à équilibrer le tout, en fonction de ces deux valeurs.
Cette commande peut s'avérer utile dans des fichiers scanné qui sont trop sombres. Il n'est cependant pas possible d'intervenir suivant un réglage précis, comme le fait la commande de luminosité. Ici, vous pouvez "essayer" de corriger une image mais le réglage est souvent trop aléatoire pour être réellement efficace. Dans le second exemple, il manque un certain nombre de détails car le sujet est trop sombre. Les tons ont pu être relevés grâce à la commande des tons clairs/foncés.

                    

 

  1. Ouvrez une image et allez dans le menu Image / Réglages / Égaliser. Aucune fenêtre ne s'ouvre mais votre fichier doit avoir changé.


 

SEUIL

La commande de seuil permet de réduire les couleurs d'une image en noir et blanc. Si vous utiliser une image en niveaux de gris, les tons foncés de votre image deviendront noirs et les tons clairs deviendront blanc. Si vous devez effectuer un pochoir rapidement, cette commande est très utile. Elle permet également de convertir les couleurs d'une image comme le ferait le mode Bitmap (pixels noir et blanc) mais sans changer de mode.

  1. Ouvrez une image et allez dans le menu Image / Réglages / Seuil.



  2. Le curseur vers la gauche vous permet d'éclaircir l'image et vers la droite d'assombrir la photo en fonction ses zones claires et foncés. Les zones claires et sombres sont étendues ou réduites en fonction. Ce type d'exercice est intéressant sur des visages pris en gros plan.

         


 

ISOHÉLIE

La fonction isohélie permet de réduire les niveaux de couleur en fonction des couches d'une image. En fonction du mode dans lequel vous travaillez, vous n'avez pas le même nombre de couche. Pour savoir combien contient votre photo, vous pouvez ouvrir votre palette de couche. Elle vous affiche en mode :

RVB: une couche de rouge, une couche de vert, une couche de bleu et une couche générale RVB. Au total quatre couches.
CMJN: une couche de cyan, une couche de magenta, une couche de jaune, une couche de noire et une couche générale CMJN. Au total cinq couches.
LAB: une couche de luminosité, une couche allant du rouge au vert, une couche de bleu et une couche générale Lab. Au total 4 couches.
Niveaux de gris: Une couche de gris.
Multicouche: une couche de cyan, une couche de magenta, une couche de Jaune. Au total trois couches.


Méthodologie

  1. Allez dans le menu Image / Réglages / Isohélie. Dans la fenêtre qui s'ouvre, cliquez sur le bouton "Aperçu" pour voir les modifications dans votre fichier ouvert.
  2. Vous allez devoir spécifier le nombre de tons restant par couche. Notre fichier est en RVB, il comporte donc un certain nombre de nuances de rouge, vert et bleu. En spécifiant dans la case Niveaux le chiffre de 4, il ne lui restera que alors que 4 tons différents sur chacune des couches de notre image (couches de rouge, vert, bleu); cela réduit considérablement le nombre de couleurs restantes dans l'image:


            


              
  3. En réduisant à 2 le nombre de niveaux de tons, vous diminuez encore le nombre de couleurs affichées:



  4. Cliquez sur OK une fois votre choix effectué.

 


COURBE DE TRANSFERT DE DÉGRADÉ

La fonction courbe de transfert va vous permettre de rajouter des teintes de types dégradés sur des portions d'image. Ici, le visage trop blanc a été modifié en lui ajoutant une teinte dégradé tirant vers le rouge.
Dans notre exemple, nous avons fait en sorte que dupliquer la sélection du visage sur un nouveau calque de façon à cibler notre modification. Vous pouvez également agir sur une photo entière afin de lui appliquer une ambiance teintée générale.

Pour cet exercice, il est préférable de connaître la notion de sélection, de calque et de modification de l'opacité.

          

  1. Ouvrez une image contenant un visage et allez dans le menu Fenêtre / Calque pour afficher cette palette.
  2. Si vous savez utiliser les outils de sélection, commencez par détourer le visage puis dupliquez la sélection sur un nouveau calque au moyen du raccourci clavierJ (Ctrl J).
    Si vous ne savez pas utiliser les outils de sélection et que vous ne connaissez pas la notion de calque, faitesJ (Ctrl J). Vous allez copier la feuille (calque d'arrière-plan) contenant l'image sur laquelle vous travaillez. Votre palette doit ressembler à cela:


    Ici, on voit qu'un second calque nommé Calque 1 bien été créé

  3. Allez dans le menu Image / Réglages / Courbe de transfert de dégradé. Une fenêtre s'ouvre et votre fichier a déjà du changer:




    Le dégradé du blanc au noir affiché dans la fenêtre vient d'être appliqué à votre image. Elle doit avoir l'air d'être en mode négatif.
  4. Faites un clic sur l'échelle de dégradé de couleur. Une nouvelle fenêtre va s'ouvrir. Elle vous propose de sélection un dégradés que vous pouvez utiliser pour teinter votre image.
    Comme notre but pour cet exercice n'est pas de créer un nouveau dégradé, nous utiliserons l'un déjà affiché dans la fenêtre.
  5. Cliquez sur la vignette du dégradé "bleu, rouge, jaune".
  6. Cliquez sur OK pour sortir de cette fenêtre puis à nouveau sur OK dans la fenêtre de courbe de dégradé.
  7. Notre image a bien été modifiée mais l'intensité du dégradé sur le calque 1 est trop importante. Dans la palette de calque, visualisez la case "opacité". Réduisez le pourcentage aux alentours de 10%. L'opacité ainsi réduite modifie l'intensité de couleur de dégradé appliqué au calque 1.




--> Cliquez pour aller vers la partie V - Les corrections physiques <--