I.   Découverte du logiciel

V.   Manipulation des blocs image

II.  Premiers pas avec les blocs texte

VI.  Feuille de style et filets

III. Mise en forme du texte

VII. Le plan de montage et pages

IV. Mise en forme des blocs

VIII. Bibliothèque, livre, Index, Impression

 

III - MISE EN FORME DU TEXTE

 

La mise en forme du caractère

- Sélection du texte
- Déplacement au sein d'un texte

- Supprimer un texte
- Couper - Copier - Coller
- Rechercher / Remplacer un mot

- Choix du caractère et du corps
- Déclinaisons des caractères
- Attributs de caractères

- Échelle verticale et horizontale (La chasse)
- Approches de paire et de groupe
- Parangonnage

- Couleur et teinte

- Importation de texte

- Vérification de l'orthographe

 

La mise en forme du paragraphe

- Alignements (horizontal et vertical)
- Interlignage
- Inter-paragraphe (espace avant et après texte)

- Retraits, alinéa

- Lettrine

- Césure et justification

 

La mise en forme du bloc

- Blanc tournant

- Colonne et gouttière
- Liaison des paragraphes

- Chaînage de blocs

- Veuve et orpheline

 

 

 

 

LA MISE EN FORME DU PARAGRAPHE

Nous avons vu dans la partie sur la sélection du texte, qu'un paragraphe était délimité par l'affichage du pied de mouche:

Pour vous aider à situer les différents paragraphes et après avoir créé un bloc puis y avoir saisi du texte (faîtes en sorte de sauter des lignes entre les paragraphes), allez dans le menu Affichage / Afficher les car[actères] invis[ibles]. Vous verrez l'icône de pied de mouche apparaître.
Pour commencer le travail sur les paragraphes, nous allons aborder le sujet des alignements.

 

LES ALIGNEMENTS

La longueur des lignes de texte que vous saisissez peut être manipulée de façon à harmoniser les paragraphes. En équilibrant les extrémités des lignes, vous pourrez améliorer l'esthétisme d'un texte et donc sa lisibilité.

Vous avez probablement déjà remarqué qu'il existait plusieurs types d'alignements:

 

- Fer à gauche

Comme le montre le texte de ce cours.

- Fer à droite

Placés sur certaines images de journaux, les légendes sont très souvent alignés à droite.

- Centré

Les lignes sont centrées suivant un axe vertical.

- Justifié

Les extrémités d'un texte sont alignées à gauche et à droite.

 

- Justifié et forcé sur la dernière ligne

Les extrémités d'un texte sont alignées à gauche et à droite en force sur la dernière ligne.

- En habillage

Un texte entoure ou suit une image / un dessin.

               

 

Modification de l'alignement horizontal par la palette de spécification

  1. Commencez par créer un bloc. Saisissez-y un texte et sélectionnez celui-ci.
  2. Dans la palette de spécification, vous trouverez les différents alignements dans la partie centrale de la palette:




  3. Chacune des icônes représente les cinq premiers alignements que vous retrouvez ci-dessus:

    - Fer à gauche ou tapezShift L (Ctrl Shift L) au clavier.
    - Texte centré ou tapezShift C (Ctrl Shift C) au clavier.
    - Fer à droite ou tapezShift R (Ctrl Shift R) au clavier.
    - Texte justifié ou tapezShift J (Ctrl Shift J) au clavier.
    - Texte justifié et forcé sur la dernière ligne ou tapez AltShift J (Ctrl Alt Shift J) au clavier.

  4. Il vous suffit d'effectuer un clic sur une de ces icônes pour que votre texte soit modifié.

 

 

Modification de l'alignement horizontal par le menu style

  • Commencez par créer un bloc. Saisissez-y un texte et sélectionnez celui-ci.
  • Allez dans le menu Style / Alignement. Vous retrouvez les alignements présents dans la palette de spécification.
  • Relâchez votre souris sur l'une des commandes du menu.

 

 

Alignement vertical

Vous avez vu qu'il était possible de modifier l'alignement d'un paragraphe de façon horizontale mais vous pouvez également modifier l'alignement d'un paragraphe verticalement. Cela permettra au texte de ne pas être collé à la ligne rouge du bloc (a) mais d'en être décalé verticalement (b). Vous pourrez également, par la suite, modifier les valeurs de retraits en haut du texte (nous y reviendrons dans la partie sur les retraits).

(a)

(b)

 

  1. Commencez par créer un bloc texte assez haut. Saisissez-y un texte.
  2. Pour atteindre la fenêtre permettant de modifier l'alignement vertical du texte, trois choix s'offrent à vous:

    - Prenez votre outil de déplacement et double-cliquez sur votre bloc. Une fenêtre de paramétrages s'ouvre.
    - Sélectionnez votre bloc avec votre outil de déplacement puis allez dans le menu Bloc / modifier.
    - Vous pouvez taper le raccourciM (Ctrl M) au clavier. La fenêtre de paramétrages s'ouvre.

  3. Regardez en haut de la fenêtre. Vous pouvez y voir quatre onglets (Bloc, Texte, Cadre, Habillage). Chacun de ces onglets vous permettra de choisir différents paramètres. Comme nous traitons d'un attribut de paragraphe, nous devons donc sélectionner l'onglet "Texte".



  4. Dans la zone nommée "Décalage", vous allez pouvoir attribuer une valeur de décalage vertical du texte. Les mesures (pt, cm..). se définissent toujours en fonction du choix dans vos préférences (ici en mm). Parfois, les valeurs doivent êtres augmentés pour obtenir un décalage plus visible. Attribuez une valeur de 15 mm.
  5. Cliquez sur la case "Appliquer" pour faire des essais sans sortir de la fenêtre. Avec une valeur de 15 mm, vous devriez tout de suite voir l'effet sur votre texte (descente vers le bas).
  6. Cliquez sur la case "OK" lorsque vous aurez fait votre choix.

 

 

L'INTERLIGNAGE

Cette commande a pour but d'augmenter ou de diminuer l'espace entre les lignes au sein même du paragraphe. En typographie, l'interlignage (dans ce cas c'est un nom féminin) est une lame de métal dont on se sert pour espacer les lignes.

 

Par la palette de spécifications

  1. Commencez par taper un texte dans un bloc.
  2. Visualisez, dans la palette de spécifications, les deux flèches pointant l'une vers le haut et l'autre vers le bas. La case située à gauche indique la valeur en point d'interlignage au sein du paragraphe sélectionné.





  3. Placez votre curseur de modification clignotant au sein du paragraphe que vous souhaitez modifier (vous pouvez le placer ou vous le souhaitez du moment qu'il se trouve dans un paragraphe à modifier). Vous pouvez également sélectionner tout votre texte.
  4. En cliquant sur la flèche du haut (exemple 2), vous augmentez les valeurs d'interlignage du paragraphe.
    En cliquant sur celle du bas (exemple 3), vous diminuez les valeurs d'interlignage. Votre paragraphe sera donc resserré. Vous pouvez aller jusqu'à des valeurs négatives mais dans une certaine limite tout de même.

    Il vous est également possible d'entrer vos propres valeurs dans la case située à gauche des flèches. Effectuez un double-clic dans cette case pour y inscrire vos chiffres.

 

Par le menu Style

  1. Sélectionnez le paragraphe que vous souhaitez modifier ou placez-y votre curseur clignotant (vous pouvez le placer ou vous le souhaitez du moment qu'il se trouve dans un paragraphe à modifier).
  2. Allez dans le menu Style / Interlignage. Sélectionnez l'onglet "Format" en haut de la fenêtre.
  3. Si aucun changement n'a encore été effectué, la commande d'interlignage affiche la valeur par défaut: "Automatique". Spécifiez une valeur (exemple 20 pt [points]).

    Attention (sauf effet recherché) à ne pas trop diminuer l'interlignage sous peine de difficulté de lecture...



  4. Cliquez sur la case "Appliquer" pour effectuer des essais en restant dans la fenêtre et cliquez sur OK, une fois vos paramètres fixés.

 

 

 

INTER-PARAGRAPHE

Cette fonction vous permet d'ajouter un espace avant ou après un paragraphe. Vous ne modifiez plus cette fois, l'espace entre les lignes d'un paragraphe mais l'espace avant et après.

  1. Créez un texte dans un bloc. Placez dans l'un de vos paragraphes votre curseur de modification clignotant (vous pouvez le placer ou vous le souhaitez du moment qu'il se trouve dans un paragraphe à modifier).
  2. Allez dans le menu Style / Format. Choisissez, en haut à gauche de la fenêtre, l'onglet " Format ". Vous trouverez, en dessous de la commande d'interlignage, une commande " Espace avant " et " Espace après ".
  3. Spécifiez des valeurs dans la case avant (dans l'exemple, 4 mm avant le second paragraphe):


             


  4. Cliquez sur Appliquer pour effectuer des essais en restant dans la fenêtre de paramétrages puis cliquez sur la case OK, pour accepter les modifications.

 

Pour apporter un espace après un paragraphe, recommencer les étapes 1 et 2 précédentes. Il vous suffit ensuite de retourner dans le menu Style / Format. Choisissez l'onglet Format puis spécifier cette fois-ci dans la zone "Espace après" une valeur en mm. Celle-ci viendra s'accumuler avec l'espace avant précédemment créée.

 

 

LES RETRAITS

Le retrait à gauche d'un paragraphe

Vous pouvez décaler un paragraphe spécifique par rapport à la marge de gauche. Attention à ne pas confondre les marges avec la notion de retrait au sein d'un bloc qui vous décalerait un texte entier sans nuances de paragraphes (les marges et les retraits pouvant être cumulés).

  1. Commencez par créer un texte, puis placer votre curseur de modification à l'endroit ou vous souhaitez effectuer un retrait. Dans notre exemple, nous avons placé le curseur de modification devant le second paragraphe et nous avons modifié le retrait à gauche.
  2. Allez dans le menu Style / Format. Choisissez l'onglet Format en haut de la fenêtre. Cette fenêtre vous donne la possibilité de modifier tous les types de retraits: à gauche, à droite mais également sur la première ligne d'un paragraphe (alinéa).





  3. Spécifiez une valeur dans la zone "Retrait gauche" (dans notre exemple, le retrait sera fixé à 5 mm devant le second paragraphe).


    Un retrait de 5 mm devant le second paragraphe.

  4. Cliquez sur la case Appliquer pour effectuer des essais sans sortir de la fenêtre et sur la case OK lorsque vous aurez fait votre choix.

 

 

Le retrait à droite d'un paragraphe

Vous pouvez décaler votre paragraphe mais cette fois-ci en fonction de la marge de droite. Il s'agit de la même procédure que précédemment. Une fois votre texte tapé, placez votre curseur de modification au sein du texte que vous souhaitez modifier puis allez dans le menu Style / Format. Choisissez l'onglet Format et spécifiez dans la zone "Retrait droit", des valeurs en mm.
Le retrait créé se positionnera à partir de la marge de droite vers le texte. Dans notre exemple, c'est le troisième paragraphe qui a été modifié de la sorte.

Un retrait droit de 5 m au sein du troisième paragraphe.

 

 

ALINÉA

L'alinéa permet de placer un décalage (horizontale) sur la première ligne d'un paragraphe. Ce type de retrait permet d'aider le lecteur en lui indiquant qu'un nouveau paragraphe débute. Par souci de compréhension, on crée donc des alinéas à partir du second paragraphe d'un texte.

  1. Commencez par créer un bloc texte. Tapez-y un ou deux paragraphes (de cette façon, l'alinéa sera plus visible).
  2. Avec votre outil de modification, placez votre curseur clignotant au sein du paragraphe que vous souhaitez modifier.
  3. Allez dans le menu Style / Format. En haut de la fenêtre, choisissez l'onglet Format. Dans la fenêtre, vous pouvez voir la zone "Alinéa" qui vous permet de spécifier une taille de décalage qui sera créé devant le paragraphe:


               

  4. Dans notre exemple, nous avons spécifié une valeur de 5 mm à l'alinéa du second paragraphe.
  5. Cliquez sur "Appliquer" pour effectuer des essais tout en restant au sein de la fenêtre puis cliquez sur "OK", une fois vos paramètres déterminés.

 

Modification des retraits et alinéa par les règles

Peut-être certains d'entre vous avez remarqué que lorsqu'ils allaient dans ce fameux menu Style / Format / onglet Format, une règle s'incruste au dessus du paragraphe qu'ils modifient. La taille de cette règle correspond à la taille du bloc texte que vous avez créé.

Cette règle comporte trois triangles; deux du côté gauche et un du côté droit:

À gauche de la règle                      À droite de la règle

 

- Le curseur du bas situé à gauche de la règle permet de modifier le retrait à gauche d'un paragraphe.
- Le curseur du haut situé à gauche de la règle permet de modifier l'alinéa dans un paragraphe.

- Le curseur à droite de la règle permet de modifier le retrait à droite d'un paragraphe.

 

Méthodologie

  1. Tapez un paragraphe. Sélectionnez votre outil de modification et placez votre curseur clignotant au sein de votre paragraphe.
  2. Allez dans le menu Style / Format / onglet Format. Nous avons vu précédemment comment modifier les retrait en spécifiant une valeur dans la zone nommée "retrait gauche" de cette fenêtre. Ici, vous ne donnerez pas des valeurs mais vous allez déplacer le curseur du bas à gauche de la règle.
  3. Effectuez un clic-maintient sur ce curseur et déplacez votre souris vers la droite de la règle. En fonction de votre déplacement le long de la règle, vous pouvez voir, dans votre fenêtre de paramétrages, la zone de texte "Retrait gauche" changée et prendre les valeurs correspondantes à votre déplacement. C'est l'emplacement de votre souris qui détermine les valeurs dans cette zone.
  4. Relâchez votre souris une fois le nouvel emplacement déterminé.
  5. Pour le moment aucun résultat n'est visible à l'écran. C'est "normal"... Cliquez sur la case "Appliquer" pour visualiser le résultat de votre modification, cette fois-ci sur le texte.
  6. Une fois votre choix effectué, cliquez sur la case "OK" pour accepter les modifications.

Vous pourrez utiliser cette méthode pour l'alinéa ainsi que pour le retrait à droite d'un paragraphe. Il vous suffit de faire apparaître la règle en allant dans le menu Style / Format onglet Format puis de déplacer leurs curseurs respectifs (celui du haut à gauche pour l'alinéa et celui de droite pour le retrait à droite).

 

 

CRÉER UNE LETTRINE

Cette fonction permet la modification de la première lettre du début d'un paragraphe. En général, la modification permet aussi de choisir des attributs tels que la taille du caractère, son corps. Vous allez devoir choisir le nombre de lignes verticales sur lesquelles la lettrine viendra s'étendre. Dans les exemples ci-dessous, la lettrine s'étend sur deux puis trois lignes:

  1. Commencez par taper un texte sur plusieurs lignes. Prenez votre outil de modification et placez votre curseur dans le paragraphe qui débutera par une lettrine.
  2. Allez dans le menu Style / Format / onglet Format. Dans la partie droite de la fenêtre, vous pouvez trouver la zone nommée Lettrines:




  3. Dans cette partie, vous devez définir sur combien de caractères seront utilisés comme lettrines (en général, on ne met que la première lettre et la suite sur mot en petite capitale) et le nombre de ligne sur laquelle viendra s'étaler la lettrine.
  4. Cliquez sur la case "Appliquer" pour faire des essais sans sortir de la fenêtre et sur la case "OK" lorsque votre choix sera fait.
  5. Vous pourrez, une fois votre lettrine créée, changer sa taille en allant dans la palette de spécifications.
    Sélectionnez la lettrine à modifiée avec votre outil de modification. Elle doit apparaître en surbrillance.
    À droite du nom de la police utilisée, vous allez voir un menu affichant un nombre en pourcentage. Si vous n'avez pas sélectionné votre lettrine, le menu restera celui affichant le corps de la police utilisée.



    Faîtes un clic-maintient sur ce menu local déroulant pour faire apparaître les différents pourcentages proposés puis relâchez-y votre souris. La lettrine change alors de taille.

    Dans le premier exemple, il s'agit du nombre de ligne qui a été modifié dans la fenêtre de paramétrages de la lettrine.
    Dans l'exemple suivant, il s'agit du pourcentage d'affichage de la lettrine via la palette de spécification:


              


 

LA CÉSURE ET LA JUSTIFICATION

La césure permet de couper le mot qui arrive en fin de ligne de façon à avoir un meilleur visuel au sein d'un texte.
Une des règles typographique veut que l'on ne doive pas effectuer plus de trois césures consécutives. Éviter trop de coupures au sein d'un texte, c'est aussi s'assurer d'une plus grande fluidité de lecture.

Vous allez voir deux exemples d'un textes justifiés.


À gauche, le texte n'accepte aucune césures en fin de lignes. Vous pouvez remarqué que des blancs disgracieurx s'affichent entre certains mots. Ce sont des cheminées qu'il faudrait aussi retravailler de façon à les faire disparaître. Elles apparaissent lorsque le rapport entre le corps, la police et la longueur de la ligne n'a pas été corrigé.

À droite, vous pouvez à présent voir un texte qui accepte les césures en fin de ligne les espaces disgracieuses que l'on voyait dans le précédent texte disparaissent. Bien que nombreuses, les césures permettent au texte de paraître plus équilibré.

    

Xpress propose déjà une méthode de césure par défaut. Cette méthode contient un ensemble de paramètres de césure et de justification.

 

Création de la méthode de césure

  1. Allez dans le menu Édition / C&J (Césure et justification). Une fenêtre générale s'ouvre. Elle vous indique la liste des différentes méthodes créées. Pour le moment, vous ne devriez en avoir qu'une, celle par défaut nommée "Standard" (en haut de la fenêtre, en bleu). La méthode nommée standard contient un certain nombre de paramètres déjà établis. Nous allons y revenir.
  2. Pour créer une méthode personnelle, vous pouvez vous baser sur celle déjà existante (dans ce cas, il s'agit de la simple modification de la méthode nommée "standard" dans notre exemple). Vous pourrez également créer entièrement une méthode.
    Par défaut, la seule méthode proposée est nommée "Standard" dans la zone "C & J". Elle est sélectionnée par défaut (bleu).



  3. Nous allons commencer par créer entièrement une méthode de façon à nous familiariser avec la fenêtre de césure.
    Cliquez sur la case "Créer" de la fenêtre.

    Nous allons nous occuper de tout ce qui se trouve du côté gauche de la fenêtre qui s'affiche. Cette partie propose les paramètres de césure alors que la partie droite vous affiche les paramètres de justification du texte.




    Dans la zone "Nom", commencez par donner un nom à votre méthode de césure personnelle. Par défaut, celle-ci est nommée "Nouvelle C&J".


    Dans la partie Césure automatique:


    Le plus petit mot: Indique que pour effectuer une césure en fin de ligne, le mot doit comporter au moins 6 lettres.
    Minimum avant: Indique qu'il devra rester au moins trois caractères avant le tiret de césure.
    Minimum après: Indique qu'il devra rester au moins deux caractères après le tiret de césure

    Césure des mots en maj: Indique que les mots comportant une majuscule (début de phrase par exemple), pourront subir une césure. Dans notre exemple, ce n'est pas le cas.

    Césures consécutives: Indique le nombre de césure successives acceptées en fin de ligne. En se basant sur les règles de typographie, ce paramètres doit être fixé à 3 césures consécutives maximum.

    Zone de césure: Pour les texte non justifiés, vous pourrez choisir la distance du bord droit à partir de laquelle la césure va s'effectuer:



  4. Une fois tous ces paramètres établis, vous pouvez cliquer sur la case "OK". Vous retournez sur la fenêtre présentant les diverses méthodes. Cliquez sur la case enregistrer pour que votre méthode soit prise en charge.

    À présent que vous savez créé une méthode, si vous souhaitez en modifier une, vous devrez dans la première fenêtre "C&J", cliquer sur la case "Modifier". La seconde fenêtre réapparaîtra alors.






    Pour le moment, vous avez juste créé une méthode de césure qui vous est personnelle. Reste maintenant à l'appliquer à un texte...

 

Application de la méthode de césure

Dans l'exemple qui suit, nous allons créer puis appliquer deux méthodes différentes. La première méthode sera appliquée sur un bloc et elle montrera un texte qui a subi une césure puis nous allons visualiser un second bloc dans lequel la césure n'aura pas été acceptée. Cet exercice implique que vous sachiez comment créer une méthode (voir plus haut si nécessaire).

Nous allons utiliser la méthode créé par défaut "Standard" que nous allons appliquer à un texte. Cette méthode accepte les césures.

Pour la création de la seconde méthode, nous avons Dupliquer la méthode "Standard". Dans cette nouvelle méthode, nous avons décoché la commande "Césure automatique":

          

Nous allons ensuite appliquer la première méthode sur un bloc, puis la seconde méthode au deuxième bloc.

 

Méthodologie

  1. Créez deux textes dans deux blocs distincts. Faites en sorte que vos blocs imposent des césures (avec votre outil de déplacement, cliquez sur les poignées centrales de votre bloc pour en modifier la largeur). De cette façon, vous créerez des césures.
  2. Avec votre outil de modification, placez votre curseur clignotant dans le premier bloc. Allez dans le menu Style / Format onglet Format. Vous allez trouver dans cette fenêtre, le menu local déroulant nommé C&J. Dans ce menu, vous pouvez visualiser les différentes méthodes créées en effectuant un clic-maintient sur la flèche.

    Choisissez la méthode "Standard" pour l'appliquer à votre bloc.


              
                
  3. Cliquez sur la case Appliquer pour voir la modification puis sur la case OK pour accepter l'application de la méthode à votre bloc texte.

  4. Avec votre outil de modification, placez votre curseur clignotant dans le second bloc. Allez dans le menu Style / Format onglet Format. Vous allez trouver dans cette fenêtre, le menu local déroulant nommé C&J. Dans ce menu, vous pouvez visualiser les différentes méthodes créées en effectuant un clic-maintient sur la flèche.


    Choisissez votre seconde méthode créée (celle n'autorisant pas les césures).




  5. Cliquez sur la case Appliquer pour voir la modification puis sur la case OK pour accepter l'application de la méthode à votre bloc texte.


    Vous allez voir que la première méthode autorise de nombreuses césures en fin de texte, alors que la seconde repousse chaque mot qui aurait dû subir la césure, en début de prochaine ligne:


 

 

--> Cliquez pour aller vers la suite de la Partie III - La mise en forme du bloc -->