I.   Découverte du logiciel

V.   Manipulation des blocs image

II.  Premiers pas avec les blocs texte

VI.  Feuille de style et filets

III. Mise en forme du texte

VII. Le plan de montage et pages

IV. Mise en forme des blocs

VIII. Bibliothèque, livre, Index, Impression

 

I – DÉCOUVERTE DU LOGICIEL

 

Mise en pages et PAO

- Explication

 

Création d'un nouveau document (papier et Web)

- Le nouveau document
- Environnement de travail
- Les palettes
- Enregistrement / Fermeture du document

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en pages et PAO

 

Xpress est un logiciel de PAO (publication assistée par ordinateur). Probablement, avez-vous déjà entendu parler de PAO, de mise en pages et du maquettisme.

XPress ainsi que le logiciel InDesign d'Adobe, permettent d'intégrer dans un document, des textes et des images. J'entends déjà certaines personnes parler de Word... NON NON ET NON !!! Un logiciel de traitement de texte peut intégrer des "images" mais certainement pas réaliser une mise en pages professionnelles. Les logiciels de mise en pages ne sont pas des logiciels de traitements de texte !!!
Pour réaliser des affiches, des publicités ou des livres, on utilise des logiciels qui sont dédiés à ce type de travail. D'ou l'intérêt de Xpress et d'Indesign...

Une mise en pages correctement réalisée n'est jamais un travail de quelques minutes.

Outre le fait que vous allez devoir apprendre les logiciels qui permettent d'effectuer une mise en pages, il vous faudra également réfléchir à un certain nombre de points, qui feront que votre mise en pages sera réussie ou pas. Vous pouvez savoir utiliser un logiciel de PAO mais avoir réalisé une très mauvaise mise en pages...

Apprendre le logiciel Xpress ou InDesign "n'est qu'une" des faces techniques de la PAO; Il va également falloir exercer votre regard et visualiser les affiches, pubs ou quotidiens avec un nouvel oeil !

Lorsque vous regardez une affiche, vous pouvez voir des images, textes et couleurs placés à certains endroits. Vous ne vous posez pas obligatoirement une série d'autres questions importantes.
À qui s'adresse votre document, sur quel type de support, il y a une charte graphique à respecter, le client utilise t-il une typographie particulière...

Lorsque vous regarderez une publicité, cherchez par exemple à comprendre :

- Pourquoi telle couleur a été utilisée sur un texte et en dehors ?
- Si un équilibre particulier a été recherché dans la mise en pages ?
- Pourquoi telles polices plutôt que d'autres ?
- Si une image a été retouchée et comment ?
- Pourquoi tel logo ?
- Pourquoi un choix de format en particulier ?
- Pourquoi tel type de papier ?
- .......

N'oubliez pas que vous ne travaillerez pas seul (flasheurs, imprimeurs). Une fois réalisé, votre document continuera sa route vers l'impression/distribution. Là encore, vous devrez apprendre de nombreuses choses...


Dans ce cours, nous ne traiterons que de la partie technique du logiciel. Aujourd'hui, il existe des livres sur les bases de la mise en pages, de la typographie, du Design en général. Cherchez à vous en procurer (gratuit dans les bibliothèques) afin d'élargir vos connaissances. Vous aurez toujours quelque chose à y apprendre.

 


 


CRÉATION D’UN NOUVEAU DOCUMENT


Après avoir double-cliqué sur l’icône du logiciel, il vous faudra créer un nouveau document; commencez par aller dans le menu Fichier /Nouveau/Projet. Comme vous le voyez, il vous sera possible de créer d’autres types de fichiers tels que des bibliothèques et livres.

 

On parle de "projet" car vous aurez la possibilité de destiner un document (constitué de plusieurs mises en page) vers la PAO ou vers le multimédia.

Vous pouvez également créer un nouveau projet en en tapantN (Ctrl N) sur votre clavier.


La fenêtre de nouveau document s’affiche, vous demandant de spécifier un certain nombre de paramètres:

        
   Ici, la fenêtre pour un projet de type papier                             Ici, la fenêtre pour un projet de type Web


La première option de la fenêtre concerne le nom que vous allez donner à votre projet. Par défaut, le nom du premier document s'intitule Projet 1, le document suivant Projet 2...

Vous établissez dans la zone "Type de plan de montage", la nature de votre document. Pour un travail destiné à la PAO, vous devez choisir l'option Papier. Pour un document destiné au Web, vous devrez choisir l'option Web dans cette zone. Cette fenêtre et ses différentes options changeront donc en fonction de votre choix;

 

 

Option de plan de montage "Papier"


Dans la zone Page, XPress vous propose par défaut d’utiliser un document au format A4 dont la largeur est de 21 cm (210mm) et la hauteur de 29,7cm (297 mm).

Effectuez un clic maintient dans le menu déroulant Taille pour faire apparaître d'autres formats prédéfinis. Lorsque vous relâchez la souris sur l’un de ces formats, les champs Largeur et de Hauteur sont adaptés automatiquement.

 

Les différents formats du plan de travail


Attention votre document doit avoir une taille allant de 2,823 mm jusqu'à 1219,2 mm. Nous affichons ce tableau en centimètres mais vous pourrez choisir d'autres unités de mesure.

Type

Largeur

Hauteur

 

 

 

A4

21 cm

29,7 cm

A3

29,7 cm

42 cm

B5

17,6 cm

25,7 cm

B4

25,7 cm

36,4 cm

Lettre US

21,59 cm

27,94 cm

Légal US

21,59 cm

35,56 cm

Tabloid

27,94 cm

43,18 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Unité de mesure


XPress vous permet de choisir différentes unités de mesure (dans les préférences du logiciel). Si vous voyez 12 p (pica), XPress adaptera automatiquement les mesures en mm (si vous avez choisi cette mesure dans les préférences).

Vous pouvez tapez des valeurs numériques en spécifiant des unités de mesures tels que le point, pica, pouce:

 

Écriture

Unité

Équivalence

 

 

 

1 pt

Point

= 0,352 mm

1 p

Pica

= 12pt    = 4,233 mm


1 ’’

Pouce

= 72 pt    = 25,4 mm

 

Orientation du document

Sous les champs de taille du document, il vous faudra ensuite définir l’option d’orientation du document :

À la Française           À l’Italienne




Les repères de marges

Vous aller pouvoir modifier les marges de votre futur document. Les repères de marges seront indiqués en bleu. Ces marges correspondent respectivement au :

Ici, un document en mode recto-verso*

1- Grand fond : la marge sur le bord extérieur du papier.
2- Petit fond : la marge intérieure.
3- Blanc de tête : la marge en haut de la page.
4- Blanc de pied : la marge en bas de la page.


* Il vous est possible de réaliser un document en mode double page (recto-verso). Cette option se choisit dans la partie "pages en regard". Des pages paires et impaires sont alors créées. Si vous désactivez ce mode, les repères de marges intérieures et extérieures seront rebaptisés gauche et droite et vous aurez alors une page simple de travail.

          


Les repères de colonne vont créer des lignes guides pour vous aider à placer vos blocs de textes sous forme de colonnes, comme dans un journal; si les blocs n'étaient pas alignés, vous auriez vite une impression de désorganisation au sein des pages du journal.

La largeur de gouttière correspondant à l’espace entre ces colonnes.

Amusez-vous à visualiser le nombre de colonnes des différents journaux.

 Document une page avec repères de colonne fixés sur cinq.

On voit ici l'aide qu'apportent les repères pour placer les textes et image.

 

 

Le bloc de texte automatique place sur la page un cadre (bloc), dans lequel vous allez pouvoir saisir du texte directement, à la manière d’un traitement de texte. Si vous n'aviez pas encore de "bloc texte", vous ne pourriez pas encore écrire. Cette notion de "bloc", représente la philosophie principale du logiciel.
Sans bloc (image, texte, filets) vous ne pourriez rien faire sur votre page actuelle. Cette option de bloc de texte automatique sert principalement pour l'importation de texte long.
On utilisera un bloc de texte automatique pour accueillir, via la commande importation de texte, des fichiers .doc et ou .rtf.

 

Options de plan de montage "Web"

Vous devrez commencer par donner un nom à votre projet puis définirez / créerez les couleurs pour les différents liens (image ou texte sur lesquels vous cliquerez).

Vous devez définir une largeur de page et lui attribuez une image de fond éventuellement. Pour choisir une image, cliquez sur la case "Sélectionner". Dans la fenêtre qui s'ouvre, choisissez une image au format:

- GIF
- JPG
- PNG


Les options de répétitions permettent de faire en sorte que l'image d'arrière-plan de votre page se répète horizontalement, verticalement, sous forme de mosaïque ou une seule fois.

 

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL


Une fois données les informations du nouveau document, une fenêtre ainsi que différents éléments s’affichent à l’écran.

Tout en haut de votre écran, vous devez voir une barre de menu :

Grâce à cette barre de menu, vous allez pouvoir accéder aux différentes fonctions du logiciel. Pour pouvoir afficher le contenu de ces menus, faîtes un clic maintient sur leur en tête (fichier, édition…). Un menu déroulant s’affiche.


Si certaines options sont grisées, le logiciel vous indique que certaines commandes sont pour le moment indisponibles. Les menus s’adaptent en fonction de votre travail.

Un triangle noir est placé à droite de certaines commandes. Cela veut dire qu’il existe un sous-menu faisant apparaître de nouvelles fonctions. Faites un clic maintient sur le menu Fichier puis descendez vers la première commande Nouveau. Cette commande va faire apparaître un menu.

Les points de suspensions vous indiquent que vous allez devoir donnez de nouveaux paramètres via une fenêtre qui va s’afficher.

À l’écran doit également être affiché une fenêtre de document.


Cette fenêtre est constituée :


D’une barre de titre : Chaque nouveau fichier est automatiquement nommé Projet 1, 2, 3… Tant que vous n’aurez pas enregistré ce document, il conservera ce nom.

Vous pouvez déplacer votre fenêtre de document en effectuant un clic maintient sa cette barre de titre et en déplaçant votre souris vers un autre endroit de l’écran. Une fois la fenêtre déplacée, relâcher votre souris.

Á gauche, dans la barre de titre, se trouve la case de fermeture du document (bouton rouge). Un clic dans cette case et (si vous n’avez encore rien créé) votre document disparaîtra de l’écran.
Á droite du bouton rouge se trouve le bouton orange qui permet de glisser la fenêtre dans le Dock.
Á droite du bouton orange se trouve le bouton vert qui permet d'afficher votre fenêtre en mode plein écran.

Les règles horizontale et verticale qui se trouvent sous la barre de titre vous aideront à placer de façon précise les différents éléments sur votre plan de travail. Il vous sera possible de changer les unités de mesure de ces règles en allant dans le menu QuarkXPress / Préférences / Mise en page papier / Mesures et en choisissant de nouvelles mesures horizontales et verticales. Les mesures des règles seront automatiquement modifiées.

Les barres de défilement horizontales et verticales permettent de naviguer au sein de votre document. Soit vous utilisez les différentes flèches situées de part et d’autre de vos ascenseurs, soit vous faites un clic maintient sur les carrés bleu situés dans les ascenseurs et vous les déplacez.

En bas, dans la barre d’état, se trouve :

L’échelle de visualisation du document: Celle-ci est fixée par défaut à 100% ; il doit être comprit entre 10% minimum et 800% maximum.
Pour modifier ce taux, faites un double-clic dans la case et saisissez un chiffre sur le pavé numérique de votre clavier. Inutile de rajouter %, XPress l’indiquant automatiquement.

Vous pouvez également passer par le menu Affichage et choisir parmi les tailles prédéfinies :


La commande taille écran est variable en fonction de la taille en pouce de votre écran. L’option chemin de fer vous affiche les pages de votre travail sous forme de petites étiquettes.

À droite de la zone d'affichage se trouve une zone nommée "Page". Vous allez, au cours de votre travail, créer un certain nombre de pages. Dans cette case, vous allez pouvoir naviguer au sein de ces pages. Il vous faudra alors cliquer sur la flèche pour visualiser les pages. Pour débuter, vous devez voir apparaître dans cette case une page nommée A et une page nommée 1. Nous reviendrons sur ces différentes pages et vous expliqueront leurs usages dans la suite de notre cours.

 

Vous avez la possibilité de revenir le long de l'historique, sur les trente dernières actions que vous avez effectué. Vous pouvez voir dans la barre d'état, deux flèches courbées vous permettant d'annuler les commandes que vous effectuez au fur et à mesure de votre travail.


La flèche pointant vers la gauche permet de d'annuler les dernières actions effectuées. Si vous avez annulé un trop grand nombre d'actions, vous pourrez au moyen de la flèche de droite, ré-appliquer une commande. Si les flèches sont grisées, XPress vous indique alors qu'aucune action n'a été effectuée.

Pour modifier le nombre d'annulations à afficher, allez dans le menu XPress / Préférences / Application / Annulation. Vous pouvez y choisir le nombre d'actions sur lesquelles vous allez revenir et visualisez les raccourcis claviers correspondants. Vous serez cependant limité aux trente dernières commandes effectuées.

Le bouton suivant de la barre d'état vous permet de visualiser votre projet Web sur votre navigateur internet.

Pour mieux comprendre, commencez par créer un nouveau document de type Web et placez-y une image de fond (au format GIF, JPG, PNG). À présent, votre bouton aperçu dans le navigateur doit être actif. Faites-y un clic. Votre navigateur internet va afficher votre page.
Si rien ne se passe, c'est que le navigateur n'a pas encore été listé dans vos préférences. Pour en choisir un, allez dans le menu XPress / Préférences / Application / Navigateurs. Dans la partie de droite, cliquez sur le bouton "Ajouter". Vous allez devoir spécifier dans la fenêtre qui s'affiche, l'emplacement actuel de votre navigateur sur votre disque dur. Sur Mac OS X, vos logiciels de navigation doivent se trouver dans le dossier application.
Si vous souhaitez utiliser plusieurs navigateurs, affichez-les dans la partie droite de la fenêtre et choisissez-en un par défaut en cochant la case située à gauche de son nom. Une fois choisi, cliquez sur bouton OK.
Une fois listés dans les préférences, vous pourrez visualiser tous les navigateurs en effectuant un clic maintient sur le bouton de la barre d'état:

         

 

À droite dans la barre d’état, se trouve la case de redimensionnement manuelle de la fenêtre :

En effectuant un clic maintient dans cette case, vous pourrez réduire ou au contraire d’agrandir la taille de votre fenêtre de document.

 

LES PALETTES

 

Barres d'outils (touche F8)


Placées à la verticale, elles affichent les outils qui vous permettront de créer des blocs, des boutons et de les déplacer.

Chaque palette peut être fermé via sa case de fermeture et ré affichée en rentrant dans le menu Écran / Afficher + nom de la palette. Si les palettes sont déjà affichées, le menu indiquera alors la commande Masquer. Utilisez également les touches de raccourcis de votre clavier F8...

Attention au logiciel Exposé dont les touches par défaut sont F9, F10, F11. Changez les via les préférences système afin de pouvoir utiliser les raccourcis clavier de XPress.

 

Les outils optionnels des barres d'outils

Certains outils ont un petit triangle à leur droite; celui-ci permet de faire apparaître au moyen d'un clic maintient, une suite d’outils optionnels masqués:

Options barre d'outils papier:

Outils optionnels de blocs de texte

Options barre d'outils Web:

Outils optionnels d'image cliquable

Outils optionnels de blocs d'image

Outils optionnels de bloc de formulaire

Outils optionnels de trait

 

Outils optionnels de chemin de texte

 

 

La palette de spécifications (touche F9)

Elle vous aidera dans la gestion des blocs, des textes et paragraphes…


 

La palette de disposition de page (touche F10)

Elle vous permettra de gérer les pages de votre document ainsi que sa maquette.


 

La palette de feuille de style (touche F11)

Elle vous permettra de créer des attributs de caractères et paragraphes et de les appliquer de façon automatique.


 

La palette de couleur (touche F12)

Elle vous permettra d'appliquer des couleurs aux blocs, cadres et textes que vous créerez.

 

La palette de texte synchronisé

Elle vous permettra de gérer le contenu des mises en page à l'intérieur d'un même projet (web et papier).

 

La palette d'infos de défonce (touches Alt  F12)

Elle vous permettra de gérer la surimpression et le défonce des couleurs de blocs et textes.

 

La palette de listes (touche Alt F11)

Elle vous permettra de gérer les listes (de texte et/ou d'illustrations) utilisant des feuilles de styles particulières. Les listes sont créées dans le but de générer des sommaires et tables des matières.

 

La palette de calques

Elle vous permettra de gérer des éléments placés indépendamment les uns des autres.

 

La palette d'hyperliens

Elle vous permettra de créer des liens vers des adresses internet (mail, http, ftp), vers des ancres nommées ou vers une autre page d'un même projet.


 

La palette d'index

Elle vous permettra de gérer des listes de texte classées par ordre alphabétique ou hiérarchisées.


 

 

ENREGISTREMENT DU DOCUMENT


Le travail que vous effectuez actuellement n’est pas encore enregistré de façon physique sur votre disque dur et en cas d’incident (panne de l’ordinateur), votre document s’en trouverait définitivement perdu. Il vous faudra donc rapidement avoir le réflexe d’enregistrer régulièrement votre fichier. Il faut distinguer deux types d’enregistrements :

- La commande Enregistrer sous… Elle vous permet la création pour la première fois d'un document physique sur votre disque dur. Cette commande vous permettra également, une fois la création effectuée, de dupliquer votre document. Vous pouvez également taper le raccourci ALT S sur votre clavier pour afficher la fenêtre suivante.

- La commande Enregistrer. Elle vous permet la sauvegarde régulière de votre travail. Cette commande ne s’utilise qu’une fois votre document créé.
Vous pouvez également taper le raccourci S sur votre clavier.

Après avoir crée un nouveau document, allez dans le menu Fichier et lancer la commande Enregistrer sous… La fenêtre d’enregistrement s’affiche :


La fenêtre de la commande "Enregistrer sous..."

Cette fenêtre est divisée en plusieurs parties:

La fenêtre d'enregistrement déployée


Votre disque dur contient des dossiers qui peuvent eux-mêmes contenir des fichiers... Tous ces dossiers sont classés en "niveaux". Le premier niveau contient le disque dur, qui contient l'utilisateur (dossier Utilisateur), qui affiche entre autres, votre bureau. Vous pouvez également cliquer sur le mot bureau (troisième icône dans la partie gauche de la fenêtre).


Vous pourrez décider de créer un nouveau dossier dans lequel se placera votre fichier. Dans ce cas, cliquez sur la case "Nouveau dossier" du bas de la fenêtre, donnez un nom à votre dossier puis appuyez sur la case Créer. Ce nouveau dossier sera créé à l'emplacement choisit dans la précédente fenêtre; ici, le disque dur nommé "Sandy".


La zone Enreg. sous permet de nommer votre projet. Cette zone de texte est suivie d'une flèche pointant vers le bas. Cette encoche vous permet d’afficher la hiérarchie de votre disque dur. Vous pouvez nommer votre document tel que vous le souhaitez mais en restant dans une limite de 31 caractères.

En entrant dans le menu Type, vous pourrez choisir la fonction Gabarit (une sorte de «modèle») qui vous permettra de créer un document qui sera protégé contre toute modification ultérieure.

Version : Si vous souhaitez enregistrer votre fichier de façon à ce qu’il devienne compatible avec la version 5 d’XPress, choisissez cette option.

Format vous permet d'enregistrer votre document afin qu'il soit lisible sur les versions Passport d'XPress.

Une fois tous ces paramètres fournis, vous pouvez sauvegarder votre document en cliquant sur la case « enregistrer ». À partir de ce moment, votre document est enfin créé dans le disque dur. Vous pourrez alors utiliser la commande Enregistrer du menu Fichier où tapezS pour actualiser les modifications éventuelles que vous allez à présent effectuer.

A présent, votre document doit apparaître avec dans sa barre de titre le nom que vous lui avez donné.

 

FERMETURE DU DOCUMENT


Pour fermer un document, appuyer sur le bouton rouge en haut à gauche de votre fenêtre de document où allez dans le menu Fichier / Fermer où tapezW.

Si vous avez effectué des modifications depuis la dernière ouverture du fichier, Xpress vous demandera automatiquement si vous souhaitez enregistrer votre document.

 

OUVERTURE D'UN DOCUMENT

Vous avez deux solutions pour ouvrir un document.

a) En passant par le logiciel, via le menu Fichier / OuvrirO. Cette fenêtre s’affiche :


Il vous faudra déterminer l’emplacement de votre fichier puis cliquer sur le nom du fichier à ouvrir et appuyer sur la case "Ouvrir".


b) En double cliquant sur une icône de fichier se trouvant à un endroit quelconque de votre disque dur. Avec cette méthode, vous n’êtes pas obligé de vous trouver dans le logiciel. Celui-ci sera automatiquement lancé. Vous trouverez trois types d'icônes représentant les documents créés à partir d'XPress:

 

TRAVAIL SUR PLUSIEURS DOCUMENTS


Vous pourrez travailler sur plusieurs documents simultanément. Dans ce cas, Xpress vous permet de passer rapidement d'une fenêtre de document à l’autre.

  1. Créez deux documents. Inutile de les nommer pour le moment, ils porteront leur nom par défaut (projet 5, 6..)..
  2. Allez dans le menu Écran. Le nom des documents ouverts s’affiche en bas du menu déroulant. Une encoche vous indique quel fichier est actuellement affiché au premier plan.
  3. Sélectionnez le document désiré; celui-ci se placera alors au premier plan.

Dans ce menu Écran, vous pouvez également voir la commande "mosaïque". Cette commande divise horizontalement votre écran en autant de parties qu’il y a de documents ouverts:

 

La commande "empiler" superpose les documents les uns par dessus les autres, en ne laissant que les noms des fichiers apparents. Il ne sera visible à l'écran que le document sélectionné pour être placé au premier plan.

 

 

QUITTER LE LOGICIEL


Pour quitter le logiciel, vous devrez aller dans le menu Fichier et lancer la commande Quitter où tapezQ (Ctrl Q) sur votre clavier.

 

 

--> Cliquez pour aller à la partie II - Premiers pas avec les blocs -->