I.   Introduction générale

VII.  Les calques

II.  Présentation de l'image

VIII. Le texte

III. Manipulation des images

IX.   Les formes et motifs

IV. Les corrections chromatiques

X.    Les filtres

V.  Les corrections physiques

XI.   L'automatisation des tâches

VI. La sélection

 

 

X. Les filtres (menu Filtre)


Dans le menu Flash :                   

Dans cette fenêtre :

 

 

 

LES FILTRES

 

Ils permettent d'appliquer des effets à vos photos et de déformer des éléments de l'image. Un peintre utilise différents types d'outils (fusain, pastel.). pour réaliser ses oeuvres. Avec les filtres, vous pourrez reproduire ces effets sur une partie ou sur l'intégralité d'une photo. Les filtres sont classés suivant plusieurs familles.

Vous trouverez ci-dessous une fenêtre Flash composée de trois parties:

- Un menu fléché à droite. Pour faire apparaître les familles de filtres, cliquez sur la/les flèches. Pour afficher un filtre, cliquez sur un nom dans la liste.

- L'image à droite représentera le résultat une fois les filtres sélectionnés.

- L'image de base à gauche, qui restera figée de façon à mieux comparer les effets des filtres.

 

ATTENTION: Ce module de présentation de filtres nécessite le Shockwave Flash Player de Macromedia. C'est un petit logiciel appelé également "plug-in" qui permet à votre navigateur de jouer des animations placées dans les pages Web. Ce plug-in est compatible avec Internet Explorer, Netscape, Safari.

Adresse du téléchargement, c'est par ici: http://www.macromedia.com/fr/

 

 

 

 

LE FILTRE EXTRAIRE

Dans votre menu filtre, vous trouverez en plus de ceux précédemment présentés, les filtres Extraire et Fluidité. Ces deux filtres affichent des fenêtres de travail indépendantes.

 

Le filtre extraire

Il permet de retirer de son contexte un élément d'une photo. Si vous souhaitez par exemple retirer le fond d'une image et n'en garder qu'un seul élément, le détourage (grâce à un outil de sélection) peut prendre un certain temps. La commande extraire permet en deux actions de sortir un élément de son contexte et de rendre son fond transparent.

Dans l'exemple ci-dessous, nous souhaitons garder le pigeon et rendre l'arrière-plan transparent:

          

 

  1. Ouvrez une image dont vous souhaitez extraire un élément. Pour commencer, nous vous souhaitons de prendre une photo dont l'élément à extraire soit bien défini par rapport à l'arrière-plan.
  2. Allez dans le menu Filtre / Extraire... Une fenêtre s'affiche avec un aperçu de l'image au centre, des outils à gauche et des options d'outils à droite. Cette zone d'option d'outils est découpée en trois parties:

    - Options des outils
    - Extraction
    - Aperçu

  3. Il va falloir commencer par délimiter la partie de l'image que vous souhaitez conserver.
    Prenez votre premier outil "sélecteur de contour" (lettre B) en haut à gauche de la fenêtre. Il s'agit du crayon. C'est grâce à lui que nous allons tracer le contour de l'objet.




    À droite de l'image, vous avez une case "Épaisseur" qui vous permet de modifier la taille de votre outil de sélecteur. Pour un contour qui tranche nettement avec le fond, vous pouvez utiliser une petite valeur d'épaisseur. Si au contraire, le fond et le premier plan se fondent, prenez une valeur forte et cochez la case "Sélection optimisée".

    Juste en dessous, vous trouvez une case "Sélecteur" qui vous permet de choisir la couleur du tracé de sélection que vous allez réaliser. Dans notre exemple, nous avons gardé une épaisseur de 20 et laissé la couleur par défaut en vert.

    Pour agrandir l'image, vous pouvez utilisez la loupe (lettre Z). Sélectionnez cet outil puis cliquez sur votre image. Pour diminuer la taille de l'image, sélectionnez la loupe, appuyez sur la touche ALT de votre clavier puis effectuez des clics successifs.
    Pour déplacer l'image si celle-ci est plus grande que la zone d'affichage, sélectionnez l'outil main (lettre H) puis déplacez-vous en effectuant un clic maintient sur la souris.

  4. Effectuez un clic maintient sur votre souris et entourez votre élément à conserver. Un tracé doit apparaître (ici en vert) et suivre votre souris. Revenez jusqu'à votre point de départ. Vous venez de délimiter la zone qui sera gardée.





  5. Pour garder le contour mais également l'intérieur de votre sélection, il va falloir à présent remplir la zone verte. Pour cela, prenez votre second outil, Pot de peinture (lettre G) et effectuez un clic dans la zone détourée.



    Votre zone cernée de vert doit apparaître à présent avec un remplissage bleu. Vous définissez cette couleur dans la case "remplissage" à droite de la fenêtre.




  6. Cliquez sur la case "Aperçu". Votre fenêtre doit maintenant vous afficher votre élément isolé et un fond transparent:




  7. Pour éventuellement nettoyer les parasites qui ont été ajoutés en effectuant le tracé du contour, prenez votre outil de nettoyage (pinceau avec le cercle ou lettre C) et en effectuant un clic maintient sur votre souris, effacer progressivement les zones à retirer.



  8. Pour éventuellement rajouter des zones contenues dans la sélection du contour, prenez votre outil de retouche de contour (crayon avec le cercle ou lettre T) et en effectuant un clic maintient sur votre souris, redessinez progressivement les zones à ajouter.



  9. Dans la zone Extraction, vous avez une case nommée "Lisser". Cette commande permet de conserver plus ou moins de détails précis dans une zone. Si vous avez un élément difficile à extraire (comme des cheveux), essayez d'augmenter la valeur du lissage pour un meilleur résultat.

    Dans la partie Aperçu, le menu local "Vue" vous permet de choisir de visualiser votre image d'origine ou l'élément extrait.
    Vous pouvez également placer un cache de couleur autour de votre zone extraite dans le menu local "Affichage".

    Vous pourrez garder un affichage du contour (vert) et/ou du remplissage (bleu) que vous avez créé en cochant la case "Afficher le sélecteur" et "Afficher le remplissage".


Vous pourrez toujours revenir en arrière le long des actions en effectuant unZ (Ctrl Z) sur votre clavier.

Si vous souhaitez recommencer depuis le début une nouvelle sélection sans partir de la fenêtre, visualisez votre bouton "Annuler" en haut à droite de la fenêtre. Appuyez sur la touche ALT de votre clavier; votre bouton précédemment intitulé "Annulé" est à présent nommé "Rétablir". Un clic dessus vous permettra de retrouver votre image d'origine.

 

 

LE FILTRE FLUIDITÉ

La commande Fluidité du menu Filtre affiche une fenêtre dans laquelle vous vous allez pouvoir déformer les pixels d'une image.

 

          

 

Pour afficher la fenêtre de travail fluidité, vous devrez commencer par ouvrir un fichier de travail. Allez ensuite dans le menu Filtre / Fluidité.

Dans la fenêtre qui s'ouvre, vous trouverez à gauche, une barre d'outil verticale, au centre l'image sur laquelle vous travaillerez, et à droite une zone composée de quatre parties vous proposant diverses d'options d'outils et d'affichage. Les quatre parties permettent de gérer:

- Les options d'outils (taille, intensité..)..
- La reconstruction de l'image vers son origine ou vers de nouvelles déformations.
- Le blocage des zones à préserver dans l'image.
- L'affichage dans l'image de filets pour créer des déformations/reconstructions plus précises.

 

 

L'outil Déformation (lettre W)

Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, d'étirer les pixels vers l'endroit où vous vous déplacez.

 

L'outil Turbulence (lettre A)

Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, de créer des effets de remous sur les pixels.
L a commande "Variation de turbulence" de la zone Options d'outils, permet des effets troubles sur les pixels qui seront plus ou moins importants selon votre choix.

 

L'outil Tourbillon sens horaire (lettre R)

Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, de créer un mouvement rotatif des pixels, dans le sens des aiguilles d'une montre.

 

L'outil Tourbillon sens antihoraire (lettre L)


Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, de créer un mouvement rotatif des pixels, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

 

L'outil Contraction (lettre P)

Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, de rapprocher les pixels au centre de l'endroit où vous cliquez.

 

L'outil Dilatation (lettre B)

Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, d'éloigner les pixels vers l'extérieur de l'endroit où vous cliquez.

 

L'outil Glissement des pixels (lettre S)

Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, de déplacer les pixels à la perpendiculaire de l'endroit où vous vous déplacez.

 

L'outil Miroir (lettre M)

Il permet, au moyen d'un clic maintient sur la souris, de reproduire les pixels à la perpendiculaire de l'endroit où vous vous déplacez.

 

Vous pourrez travailler sur des zones plus ou moins précises en utilisant la loupe (avant-dernier outil). Après sélection de l'outil, cliquez dans la zone d'image. Utilisez le clic en combinaison de la touche ALT pour réduire l'affichage.

La main, comme précédemment permet au moyen d'un clic maintient, le déplacement au sein de la photo, si celle-ci s'avère plus grande que la fenêtre de travail.

 

Les options d'outils

Comme pour l'outil extraire, vous devrez choisir la taille de l'outil de déformation, dans le variateur nommé "Épaisseur" de la partie Options d'outils. Plus l'épaisseur sera importante et plus la taille de l'outil sera agrandie.

La pression correspond à l'intensité de l'effet appliqué.

 

Les options d'affichage

Dans cette zone d'options, vous aurez la possibilité d'afficher une grille ou filet qui permet de déformer de façon plus précise une image.
Pour afficher le filet, cochez la case "Filet". Vous pouvez faire disparaître l'image pour mieux visualiser le filet en décochant l'option "Image".
Dans le menu local déroulant "Filet", vous pouvez choisir entre un filet de petite dimension avec un grand nombre de lignes (dense), moyen ou encore espacé. Vous pouvez modifier la couleur de ce filet dans le menu "Couleur du filet".

 

La zone reconstruction

Dans la partie Reconstruction, nous allons commencer par parler de l'option "Rétablir" qui permet de réafficher l'image d'origine sans avoir à sortir de la fenêtre fluidité.

Vous aurez la possibilité une fois la déformation effectuée, de demander à reconstruire l'image. Les différentes modes de reconstructions sont liées au filet et à sa maille.

 

La zone figée

Dans une photo, vous pouvez déformer certaines zones et en conserver d'autre intacte. Pour bloquer une zone d'image, vous allez devoir la peindre au moyen de l'outil blocage:

Une fois votre outil sélectionné, effectuez un clic maintient et colorez la zone à figer. Vous allez voir un tracé rouge suivre votre souris:

Cette zone, une fois colorée, sera protégée contre toute contorsion. Si vous utilisez un outil de déformation et que vous le passez sur cette partie, celle-ci ne sera pas modifiée contrairement au reste de l'image:

Une fois peint, vous pouvez retirer de la matière à votre sélection rouge . Pour cela, sélectionnez votre outil de libération:

Au moyen d'un clic maintient, dessinez par dessus une zone rouge. Vous pourrez voir que cet outil agit comme une gomme et débloque les zones déjà peintent. Dans l'exemple ci dessous, la zone à bloquer affichée en rouge est trop large par rapport à la fenêtre. Il faut donc nettoyer la zone figée afin d'obtenir un contour plus lisse.

          

Vous pouvez modifier la couleur de sélection grâce à l'option "Couleur figée" de la partie Options d'affichage.

La commande "Inverser" permet de sélectionner automatiquement les zones non qui ne sont pas figées et de libérer les parties rouge.

La commande "Tout libérer" permet de tout désélectionner afin de recommencer une nouvelle sélection.

 

 

LE FILTRE PHOTO

 

Tous les appareils photo transmettent les couleurs de façon différentes, et vos photos ne seront pas les mêmes d'un appareil à un autre ou d'une prise de vue à l'autre. Tout dépend de la lumière qui est transmise à l'appareil et à l'ambiance générale au moment ou vous prenez une photo.

Si nous placions devant l'objectif de l'appareil un feuille transparente colorée, il en résulterait une "ambiance" qui serait visible sur la photo.

Certains appareils photo numérique vous permettent de faire en sorte que les couleurs lors d'une prise de vue soient reproduites le plus fidèlement possible. C'est à ce moment là que l'on doit choisir ce que l'on nomme la balance des blancs.
En vous déplaçant à plusieurs endroits de votre maison (ayant des lumières différentes) et en prenant à chaque fois en photo une source blanche (par exemple une feuille de papier), vous allez vous rendre compte que "l'ambiance ou température" de chaque prise de vue n'est pas la même d'une pièce à l'autre.

Lorsque vous allumez une lampe à filament (à incandescence), le filament noir est chauffé. C'est la réflexion de ce corps noir chauffé qui vous émettra une lumière. Ainsi, plus la température de couleur d'une lampe sera faible, plus le rendu sera chaud (dans les rouges lorsque l'on ouvre une lumière). Au contraire, plus la température de couleur d'une lampe sera élevée, plus le rendu sera froid (dans les bleus lorsque la lampe à bien chauffée). La température d'une couleur se mesure en degré Kelvin (°K).

Un spectre chaud est inférieur à 3300°K et un spectre froid est supérieur à 5500°K. Entre les deux, on retrouve différents spectres compris entre ces 3300°K et 5500°K. On a établi une valeur de 6500°K le soleil de midi, et à 2000°K le soleil couchant.

En général, vous pouvez choisir plusieurs réglages de balance des blancs dans votre appareil photo numériques:

- La fonction automatique qui règle automatiquement la balance au moment de la prise de vue.
- La fonction personnalisé qui vous permet la sélection de la balance, au moyen d'une feuille de papier blanc, au moment de la prise de vue.
- La fonction Lumière naturelle qui règle la balance pour la prise de vue en extérieur par beau temps (le midi 5500 K et le soir elle fait entre 2400 et 3000 °K).
- La fonction Ombragé qui règle la balance pour la prise de vue en extérieur par temps couvert ou pénombre.
- La fonction Lumière tungstène qui régle la balance pour la prise de vue sous des lumières au tungstène et lampes à incandescence (entre 2400 à 2700 ° K).
- La fonction Lumière Fluo qui règle la balance pour la prise de vue sous des lampes à incandescence blanc-chaud (3000 K), blanc-froid. Il existe différentes puissances de ces lumières variables en fonction de la longueur des tubes.
- La fonction Lumière Fluo H qui règle la balance pour la prise de vue sous des lumières fluorescente de type lumières du jour. Il existe différentes puissances de ces lumières varient par la longueur des tubes.

 

Photoshop vous permet de compenser les variations de lumière et de couleur en vous proposant d'ajouter des filtres dont la température varie en fonction de vos besoins. Vous trouvez plusieurs types de filtres proposés. Pour choisir un filtre, ouvrez une image puis allez dans le menu Image / Réglages / Filtre Photo. Dans la fenêtre qui s'ouvre, vous allez devoir choisir le filtre qui vous est proposé dans la liste ainsi que l'intensité soit la densité de l'application du filtre sur la photo:

 

Image de base

Filtre réchauffant 85, densité 25%

Filtre réchauffant 81, densité 25%

Filtre refroidissant 80, densité 10%

Filtre refroidissant 80, densité 25%

Filtre rouge, densité 10%

Filtre subaquatique, densité 25%

 

Filtre Couleur: noir, densité 100%

Filtre sépia, densité 100%